Login

Georges Rafic Haddad

Associate professor
Life & Earth Sciences department - Section II - Fanar
Speciality: Biology
Specific Speciality: Biologie et Physiologie Végétale

Positions
1998 - 2014 : Researcher

Lebanese Agricultural Research Institut
Lebanon

1998 - 1999 : Enseignant

Saint Joseph University
Lebanon

1994 - 1995 : Enseignant

Agronomy Faculty-Lebanese University
Lebanon

1988 - 1991 : ATER

Joseph Fourier University-UJF-
Grenoble-FRANCE

Teaching 3 Taught Courses
(2014-2015) GCRN 580 - Training

M2 Biodiversity : Management and Conservation of Natural resources

(2014-2015) Biol 240 - Cell Biology Lab (Histology, Embryology, Reproduction, and genetics)

BS Earth and life sciences

(2014-2015) Biol 340 - Vegetal Physiology Lab

BS Earth and life sciences

Education
1985 - 1988: Doctorat de l’Université (Ph.D) -

Université Joseph Fourier, Grenoble, France.
Spécialité : Biologie.

Très Honorable avec félicitations du jury.

1984 - 1985: DEA (Diplôme d'Etudes Approfondies)

Université Joseph Fourier, Grenoble, France.
Ecologie Appliquée aux problèmes régionaux

Mention : Bien. Rang : Premier.

1979 - 1982: Licence d’enseignement

Faculté des Sciences, Université Libanaise de Beyrouth, Liban.
Sciences Naturelles

1972 - 1978: Diplôme du baccalauréat de l’enseignement secondaire, deuxième partie

Secondary Ashrafieh Official
série : Sciences Expérimentales

Conferences 18 participations
HADDAD G. and EL TAKACH T. 2012- Effects of olive mill wastewater (OMW) on soil and young olive trees. International Association of Mediterranean Agro-Industrial Wastes- IAMAW 1st International Workshop "Valorization of Mediterranean Biowastes and Effluents"- 5 - 8 June 2012- Santarém- Portugal.

Seminar
2012-05-05 to 2012-05-08

HADDAD G., EL TAKACH T. and CHEHAB EDDINE H. 2012- Evaluation de la maturité du compost (grignon d'olives et fumier bovin). Premier Symposium Scientifique Med Mag Oliva, Monastir- Tunisie- 19-23 Février 2012.

Symposium
2012-02-19 to 2012-02-23

HADDAD G. et EL TAKACH T. 2012- Impact de l'utilisation des eaux de végétation (margines) sur la croissance des oliviers. Premier Symposium Scientifique Med Mag Oliva, Monastir- Tunisie- 19-23 Février 2012.

Symposium
2012-02-19 to 2012-02-23

HADDAD G., ELTAKACH T., CHEHAB EDDINE H., EL-ARJA L., EL- KHOURY R. and SFEIR S. 2010- Assessing the maturity of compost. Seventh International Conference on Material Sciences (CSM7), 20-22 mai, Beyrouth, Liban.

Conference
2010-05-20 to 2010-05-22

EL-TAKACH T. and HADDAD G. 2010- Impact of using olive mill wastewater on olive growth. Seventh International Conference on Material Sciences (CSM7), 20-22 mai, Beyrouth, Liban

Conference
2010-05-20 to 2010-05-22

HADDAD G., 2005- ‘La nutrition minérale chez les végétaux’. Séminaire présenté dans le cadre du ‘Projet de Développement Rural de la Haute Vallée de la Békaa, Région de Baalbeck-El Hermel’, 19 mai 2005, Centre de Technologies d’Irrigation et de Divulgation Agricole, Jabbouleh, Bekaa Nord, Liban.

Seminar
2005-05-19 to 2005-05-19

HADDAD G. et HANI N., 2005- ‘La Désertification au Liban : Principales Causes, Indicateurs et Stratégies’. Séminaire avancé sur : ‘L’application Pratique d’Indicateurs de Désertification et de Durabilité’, 6 -17 juin 2005, Sous le patronage de : l’Agence Espagnole de coopération Internationale du Ministère des Affaires Etrangères et Coopération (AECI) et la Présidence de la Generalitat Valenciana- Coopération au Développement. Centre de Recherche sur la Désertification (CIDE), Albal, Valence, Espagne.

Seminar
2005-05-06 to 2005-05-17

HADDAD G., EL-KHOURY F. et KAHWAJI J., 2000.- Qualité de la conservation de l’ensilage du maïs fourrager dans des sacs-silos. Résumés de recherches (arabe), Colloque scientifique, 18 novembre, 2000. Institut de Recherches Agronomiques Libanais (IRAL), Tel-Amara, Ryak, Béqaa. 32-33.

Colloquium
2000-11-18 to 2000-11-18

HADDAD G. et KAHWAJI J., 2000.- Effets des associations fourragères d’orge et de vesce sur la production et la qualité fourragère. Résumés de recherches (arabe), Colloque scientifique, 18 novembre, 2000. Institut de Recherches Agronomiques Libanais (IRAL), Tel-Amara, Ryak, Béqaa. 50-51.

Colloquium
2000-11-18 to 2000-11-18

ISSA S., CHOUEIRI E. and HADDAD G., 1999.- The role of biological fertilizer in increasing agricultural production, reducing input cost, and eliminating the pollution of natural resources. (Impact de la fertilsation biologique sur la poduction végétale et la pollution environementale). Poster, Reasearchers Achievements Exhibition Applied and Theoretical, Natural and Human, Unesco Palace, Beirut, Lebanon, 4-6 november, 1999.

Poster session
1999-11-04 to 1999-11-06

HADDAD G., PONTE-FREITAS A., RAVANEL P. et TISSUT M., 1990.- Accessibilité de la protéine D1 dans les thylakoïdes pour l’isoproturon appliqué sur les feuilles de blé. XXème Congrès du GFP (Groupe Français des Pesticides), Lépin-le-lac, 29-30 mai 1990, 36-39

Congress
1990-05-29 to 1990-05-30

PONTE-FREITAS A., HADDAD G. et RAVANEL P., 1989.- La méthode d’infiltration foliaire et la répartition interne d'un inhibiteur de la photosynthèse, l'isoproturon. XIXème Congrès du GFP (Groupe Français des Pesticides), Canet en Roussillon, 24-25 mai 1989, 38-43.

Congress
1989-05-24 to 1989-05-25

HADDAD G., 1987.- Les effets de la fertilisation par les boues résiduaires sur la croissance des jeunes peupliers traités en taillis à très courte rotation. Premier Forum des Jeunes Chercheurs, Société Française de Physiologie Végétale, Toulouse, 18-19 juin 1987, 67-68.

Congress
1987-06-18 to 1987-06-19

HADDAD G., BONICEL A. et GAGNAIRE J., 1987- Production de biomasse ligneuse, les taillis à très courte rotation. In: IVth E.C. Conférence "Biomass for Energy and Industry", 11-15 mai, Orleans, France, 1302-1307.

Conference
1987-05-11 to 1987-05-01

HADDAD G., BONICEL A. et GAGNAIRE J., 1987.- Production de biomasse ligneuse. Les taillis de Peuplier à très courte rotation "P.tricocharpa x P.deltoïdes, cv.Raspalje". Poster, Actes du 2ème Colloque Sciences et Industries du Bois, Nancy, 22-24 avril 1987, 273-274.

Colloquium
1987-04-22 to 1987-04-24

BONICEL A., HADDAD G. et GAGNAIRE J., 1987.- Les taillis de Peuplier à très courte rotation "P.tricocharpa x P.deltoïdes, cv.Raspalje". Groupe Taillis, Centre Emberger, Montpellier, 12-13 mars 1987, p 98.

Congress
1987-03-12 to 1987-03-13

BONICEL A., HADDAD G. et GAGNAIRE J., 1986.- Bases écophysiologiques de la culture de Peuplier en taillis à courte rotation. Poster, Colloque Deuxièmes Rencontres "Biotechnologies en Région Rhône-Alpes". Grenoble, 16 Avril 1986

Colloquium
1986-04-16 to 1986-04-16

HADDAD G., BONICEL A. et GAGNAIRE J., 1985. - Les taillis de Peuplier -"P.tricocharpa x P.deltoïdes, cv. Raspalje"- à courte rotation - Fertilisation par les boues résiduaires - Relation avec le transit des éléments minéraux. Poster, Colloque International de l’Arbre, Montpellier, 9-14 septembre 1985.

Poster session
1985-09-09 to 1985-09-14

ResearchInterests

De 1982 à 1984, j’ai assisté aux travaux de recherches en physiologie végétale (Nutrition minérale des agrumes en sols calcaires) sous la direction de Monsieur HAMZE Mouïn, Docteur ès Sciences, à la faculté des Sciences de l’Université Libanaise de Beyrouth, le Centre National de Recherche Scientifique Libanais CNRS-L) et la Faculté des Sciences Agricoles de l’Université Américaine de Beyrouth (AUB), Liban.

De 1984 à 1988, j’ai effectué un travail de recherche qui m’a mené à l’obtention du titre "Doctorat de l'Université", Spécialité : Biologie, à l’Université Joseph Fourier, Grenoble, France. Ce travail a été réalisé au laboratoire de Biologie Végétale du Département de Recherche Fondamentale de Grenoble (BV-DRF-G) au Centre d'Etudes Nucléaires de Grenoble (CEN-G), sous la direction de Madame GAGNAIRE Janine, Docteur ès Sciences et de Monsieur BONICEL André, Ingénieur CEA, Docteur ès Sciences. Ce travail de thèse s’insère dans un programme de recherches concertées intitulé "Production de biomasse ligneuse et Valorisation industrielle totale" et qui a fait l’objet d’un contrat de trois ans (01.06.86 / 31.05.89) entre le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) et la Communauté Economique Européenne (CEE), en collaboration avec plusieurs organismes.Le but de ces recherches est de produire le maximum de bois (de matière ligno-cellulosique), dans le minimum de temps, sur le minimum de sol et au moindre coût, puis de valoriser la biomasse ligneuse produite.Dans ce vaste domaine des recherches, j’ai réalisé une étude sur les peupliers, précisément sur le clone Raspalje de l'hybride Populus trichocarpa x Populus deltoïdes. Cette étude concerne :-d’une part, la culture du peuplier en taillis à courte rotation (TCR), où il a été mis en évidence, en particulier, les limites de la période favorable au recépage des peupliers, les effets de nombreux recépages (7 à 8) répétés à intervalles de temps courts et la production annuelle moyenne de biomasse ligneuse à la première coupe et après un premier recépage; -d’autre part, sur le plan écotoxicologique, l’apport d'éléments nutritifs aux plantations par l’application de boues résiduaires provenant de stations d’épuration des eaux usées. Deux aspects intéressants sont liés à cette étude, l’élimination des déchets urbains et leur utilisation en tant que fumure de substitution aux engrais chimiques (N, P, K) toujours relativement onéreux. Sur ce plan, l’étude a été focalisée, en particulier, sur :-les effets de divers modes de fertilisation sur la croissance de rejets ;-l’absorption racinaire et la localisation, principalement des métaux lourds, dans les diverses parties de l'arbre : soit par expérimentation sur le terrain, soit par expériences réalisées en laboratoire sur colonne de sol ou en milieu hydroponique, particulièrement en présence du chlorure mercurique radioactif 203Hg.

De 1988 à 1991, l’ensemble des recherches que j'ai effectué au laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale (PCV), à l’Université Joseph Fourier de Grenoble, sous la direction de Monsieur le professeur TISSUT Michel et Monsieur le professeur RAVANEL Patrick, concernent les problèmes de la pénétration foliaire et le transport de différents types de xénobiotiques (herbicides,...) sous formes radioactive et non radioactive dans le végétal.Vu la complexité du système (plante entière), l’étude est réalisée sur un modèle représentatif du matériel végétal, simple, c’est à dire sur des fragments foliaires standardisés en survie, sous conditions contrôlées. Pour les molécules étudiées, le xénobiotique choisi est l’isoproturon (phénylurée). Il est parmi les herbicides utilisés en agronomie pour le désherbage des céréales d'hiver. C’est un inhibiteur de la photosynthèse qui agit en bloquant le transfert électronique dans le photosystème II (PSII) au niveau de la ‘protéine D1’ (cible biochimique localisée dans les chloroplastes des fragments foliaires). Ce blocage est évalué quantitativement par l’analyse des courbes d’émission de fluorescence chlorophyllienne. L’ensemble ‘pénétration-transport-distribution interne’ du xénobiotique de l’extérieur vers l’intérieur et dans la feuille se heurte à différents obstacles à plusieurs niveaux de la feuille : atmosphère-surface végétale ; cuticule ; apoplasme, symplasme et réseau gazeux (méats intercellulaires). En outre, la pénétration des xénobiotiques est étudiée en présence des tensio-actifs, comme le Triton X-100, des concentrés émulsionnables et avec l’adjonction d’huile. Ces études nous ont amenés à formuler le concept de "Coefficient d’Efficacité Interne"(CEI), qui est le rapport entre la quantité d’inhibiteur liée à la cible (‘la protéine D1’ dans le cas de l’isoproturon) et la quantité totale contenue dans les fragments foliaires. Ce rapport décroît fortement au fur et à mesure de l’augmentation de la teneur des fragments en produit, bien avant et même ‘la protéine D1’ ne soit saturée. Par ailleurs, nous avons proposé le concept de la "Quantité Critique" qui est la quantité d’herbicide à introduire dans le végétal, entraînant l’arrêt de développement de celui-ci et qui permet ainsi d’évaluer l’efficacité du traitement et de divers types de formulations.Ces études se situent à la fois dans un cadre de physiologie végétale fondamentale et dans celui d’une recherche environnementale (pénétration et transport des xénobiotiques) et agronomique.

De 1995 à 1996, j’ai effectué un travail de recherche au laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale (PCV), à l’Université Joseph Fourier de Grenoble, sous la direction de Monsieur le professeur TISSUT Michel et Monsieur le Professeur RAVANEL Patrick, concernant les problèmes de l’inhibition de la biosynthèse cuticulaire par application foliaire de différents types de xénobiotiques (herbicides,...)Le xénobiotique choisi est l'EPTC [S- Etyl N, N-diPropylThiolCarbamate]. C’est un herbicide qui inhibe les synthases et les élongases des acides gras responsables de la formation des cires. Nous avons étudié l’inhibition de la synthèse cuticulaire (cires et cutine) par des inhibiteurs potentiels, en procédant par mesure directe de l’accumulation de produits inhibiteurs en effectuant des extractions des cires et de la cutine, et par mesure des flux de transpiration transcuticulaire (stomates exclues).

De 1998 à 2001, l’ensemble de mes activités que j’ai menées au sein de l’Institut Agronomique de Recherche Libanais (IRAL) s’insère dans un ensemble de projets nationaux et régionaux qui se réalisent dans le Caza de la Béqaa-Liban- en collaboration avec (ICARDA), (IFPRI), (IPGRI),(ACSAD). (Smallholder Livestock Rehabilitation Project-Lebanon)(Mashreq / Maghreb Project)(Conservation and Sustainable Use of Dryland Agrobiodiversity) Le but général est d’établir une relation dépendante entre la production fourragère et la production animale. Ce projet comprend l’application d’un plan de travail concernant la production des cultures fourragères, la gestion des parcours naturels dégradés dans le Caza de la Béqaa et l’établissement d’un programme de vulgarisation pour les agriculteurs-éleveurs.Ces activités concernent l’étude et la recherche d’associations fourragères (différentes doses, production et qualité,…) adaptées au climat méditerrannéen et plus spécialement aux microclimats de la plaine de la Béqaa (selon la pluviométrie), la contribution à la production de semences de base des espèces fourragères et pastorales (Orge, Vesce, Ray-gras, Luzerne, Atriplex, Sanguisorba, Salsola, Onobrychis,…) ainsi que l’amélioration de la productivité des cultures fourragères. Dans ce cadre, nous avons réalisé des démonstrations à grande échelle concernant la culture des associations fourragères entre graminées et légumineuses dans des différentes régions dans la plaine de la Béqaa, en collaboration avec les agriculteurs. Concernant l’amélioration et la gestion des parcours naturels dégradés et des terres marginales des régions arides et semi-arides, nous avons appliqué la technique de surensemencement des légumineuses et la fertilisation phosphatée ainsi que la transplantation d’arbustes fourragers et d’autres espéces fourragères et pastorales.Nous nous sommes aussi intéressés à la production des différentes variétés du maïs fourrager, du sorgho fourrager, de la luzerne et du ray-gras italien et anglais sous différents facteurs agronomiques. Nous avons réalisé une étude sur la qualité de la conservation du maïs fourrager avec des résidus agricoles par la technique de l’ensilage dans des sacs silos, ce qui permet de mettre à la disposition des éleveurs-agriculteurs des techniques de conservation et du matériel végétal permettant ainsi la production du lait et de la viande de qualité.

De 2002 à 2014, l’ensemble de mes activités que je mène au sein de l’Institut Agronomique de Recherche Libanais (IRAL) concerne les techniques de compostage, l’évaluation de la valeur fertilisante et la valorisation agronomique du compost produit. Des essais préliminaires d’expérimentations et de démonstrations, concernant le compostage des sous-produits agricoles et agro-alimentaires (fumier d’élevage de bovins, de caprins, fientes de volailles, grignons d’olives et effluents liquides ou margines (eaux de végétation) issus du pressage des olives...) et des sous-produits ligneux (déchets d’élagage des feuillus et des résineux), s’effectuent en collaboration avec le Syndicat Interprofessionnel de l’Olive Libanais- SILO- de la région Zawieh- Caza de Zghorta au nord du liban, et la fondation World Vision-Lebanon- Organic Project.Nous avons mené aussi depuis 2006 des essais expérimentaux concernant la fertilisation des plants-oliviers par les margines (eaux de végétation) issus de la pression des olives et l'impact sur certaines paramètres physiologiques (croissance en hauteur, production, teneur en chlorophylle, teneurs foliaires en éléments fertilisants majeurs N-P-K et dans le substrat…).Parallèlement, en 2007-2008, dans le cadre d'un projet de développement agronomique (MED/2003/5715/Agricultural Development Project) en collaboration avec le ministère d'Agriculture et financé par l'Union Européenne, j'ai participé à la rédaction et l'exécution des livrets et brochures concernant la conduite de certaines cultures (Olive, Agrumes, Pomme, Abricot, Cerise, Amande, Pêche et Nectarine, Vigne, Fraise, Tomate, Concombre, Laitue, Pomme de terre, Oignon et Ail, Champignon) avec la participation du Ministère de l'Agriculture, des experts et des étudiants universitaires.

Publications 28 publications
George Haddad, Fatima El-Ali and Abdul Halim Mouneimne Humic Matter of Compost: Determination of Humic Spectroscopic Ratio (E4/E6) 2015

This study aims to determine the quality of compost produced by monitoring the evolution of different humic fractions (humin, total humic substances, humic and fulvic acids) generated during the composting. This is achieved by determining the organic carbon content, humic spectroscopic UV-visible ratio (E4/E6), humification parameter estimation and the number of humic fraction. The compost used is produced from a mixture of olive pomace and cattle manure composted for a 5 months at different proportions 50:50, 66:33, 75:25, 80:20. During composting, different fractions of humic substances undergo a decrease in carbon and E4/E6 ratio is the lowest in humic acids and the highest in fulvic acids. The results confirm the relative maturity of the final product after 150 days of composting but do not reach the expected humic quality. The fulvic acids predominate on the olive pomace control, while humic acids are dominant on composted mixtures. The estimated number of humic fraction can provide information on the agronomic use of composted mixtures. Composted mixtures can be used on soils at pH 5.5-6.5 whatever the content of the soil organic matter. Olive pomace composted can be used on soils at pH between 6.6 and 8, even higher than 8 and whatever the organic matter content of the soil. Key words: Cattle manure, composting, fulvic acid, humic acid, humic spectroscopic ratio E4/E6, olive pomace, number of humic fraction

George Haddad, Tamim EL-Takach , Fatima El-Ali and Abdul Halim Mouneimne Impact of Olive Mill Wastewater (OMWW) on Young Olive Trees Growth and Soil 2015

This study aimed the using of olive mill wastewater (OMWW) in agriculture to reduce its ecological negative impact by throwing it directly, and the determination of the appropriate quantities of OMWW used in olive grove irrigation. Two types of OMWW derived from traditional discontinuous system pressure (TDSP) and continuous system in three phases (CSTP) were used for irrigating young olive trees (one year old). The young olive trees (Var. Soury) were planted in containers (approximate area 1 m2) on two types of soil (sandy and sandy-clay). The OMWW were spreading for three consecutive years at three different doses 5, 10 and 15 liters per young olive tree, with a control treatment. Physico-chemical characteristics of the soil and of OMWW were analyzed before and after its addition. The impact of OMWW has studied by measuring height growth of young olive trees, by the determination of photosynthetic pigments and mineral contents in their leaves. At the end of the experiment foliar diagnosis was promoted. The application of OMWW at different doses does not adversely affect any of the plant parameters measured. At 10 and 15 L.m-2, the olive mill wastewater has a positive impact on height growth of olive trees, on the total leaf content of photosynthetic pigments especially chlorophyll ”a”, on leaf content of phosphorus and potassium, but the leaf nitrogen is deficient and its physiological equilibrium is low. The positive effect had observed on phosphorus and potassium contents of sandy-clay soil, but less on nitrogen, organic matter contents hence the need to increase especially nitrogen fertilization and organic matter amendment. The pH, salinity and the C/N ratio of the soils remained stable. Key words: Chlorophyll, mineral element, olive mill wastewater, organic matter, young olive tree

HADDAD G., KARAM, L., EL-KORHANI O., CHEHAB-KHOURY R., EL-ALI F. and MOUNEIMNE A.H., Effects of olive mill wastewater on soil properties and seed germination. 2014

This study attempts to address the environmental problems posed by olive mill wastewater (OMW). However, the spreading of OMW seems to be an efficient and economical technique to enhance bio-agro-industrial wastes. This work aims to evaluate the effects of the spreading of OMW on some physico-chemical properties of soil and the development of two cultures that are considered as susceptible as barley (Hordeum vulgare) and tomato (Lycopersicum esculentum). The experimentation was conducted in a greenhouse under controlled conditions on a sandy loam soil. The doses used of OMW are respectively 0 (as control), 1, 5, 10 and 15 L.m-2. The evolution of physicochemical parameters of the soil was monitored after 1, 15, 30, 50 and 90 days of application. Plantings are made after 1, 15, 50, and 90 days of the application of OMW. The effects of olive mill wastewater on the development of the plants were determined. Phytotoxicity of OMW was determined by the germination test. The results of experimental tests have found no negative indications in terms of application. They found enrichment in potassium, phosphorus and organic matter on soil treated with high doses of OMW. The nitrogen content of soil generally does not change. Slight changes in salinity and acidity are observed, but not proved harmful to crops. For the plants, barley presented a higher sensitivity than the tomato. The inhibitory effects on survival, on height growth, and on dry matter disappeared after 50 and 90 days of application. The germination index is nil for barley. For tomato, this index is above 50% after 9 days. Key words: Environmental problems, olive mill wastewater (OMW), seed germination. Middle East Journal of Agriculture Research, 3(3): 425-447, 2014

HADDAD G., EL TAKACH T. et CHEHAB EDDINE H. Evaluation de la maturité du compost (grignon d'olives et fumier bovin). 2012

Cette étude concerne l’évolution des paramètres de compostage d’un mélange de différentes matières organiques. Les traitements aux différentes proportions sont constitués d’un mélange de grignon d’olives et de fumier bovin (1/1; 2/1; 3/1; 4/1) avec un traitement contrôle des deux sous-produits. Périodiquement, la température est mesurée et les analyses des paramètres chimiques (pH, conductivité électrique, azote total, matière organique, ammonium, nitrate, potassium échangeable et phosphore assimilable) sont effectuées. Une différence de comportement au niveau de la température a été plus importante pour les différents traitements riches en carbone que pour le traitement témoin du fumier. Cette évolution a montré des différences significatives entre les traitements (P<0,05). Le pH du processus tend vers la neutralité. La salinité diminue tout en restant élevée dans les traitements de fumier. Le rapport ammonium/nitrate se trouve au-dessous de l'unité dans tous les traitements. Une diminution du rapport carbone/azote a été observée. Dans nos conditions expérimentales, les mélanges de grignon d’olives et du fumier de bovin en proportion (1/1, 2/1) paraissent les plus plausibles pour le compostage en vu des caractéristiques chimiques et des paramètres de la maturité effectués. La durée de cinq mois n’est pas suffisante pour que le rapport carbone/azote atteint la valeur optimale indiquant le stade de la maturité du compost. Mots -clés: azote, compostage, fumier bovin, grignon olive, matière organique Premier Symposium Scientifique Med Mag Oliva, Monastir- Tunisie- 19-23 Février 2012

HADDAD G. et EL TAKACH T Impact de l'utilisation des eaux de végétation (margines) sur la croissance des oliviers 2012

Cette étude concerne l’utilisation des « eaux de végétation ; margines » dans l'agriculture afin de réduire son impact écologique négatif direct, et la détermination des quantités appropriées à épandre dans les oliveraies. Deux types de margine provenant de deux moulins ; une presse traditionnelle et une autre moderne à trois phases ont été utilisés, pour la première fois, pour l'irrigation des plants d'oliviers âgés de 1 an. Les oliviers ont été plantés dans des conteneurs, d'une surface approximative de 1 mètre carré, sur deux types de sol (sableux et argilo-sableux). Les eaux de végétation ont été distribuées pendant 2 ans à des doses de 5, 10 et 15 litres par plant d'olive. Avant et après l’épandage, certaines caractéristiques physico-chimiques des sols et des margines ont été analysées. Les pigments chlorophylliens des feuilles d'oliviers ont été quantifiés et comparés aux témoins. Dans les conditions d'expérimentation, les doses utilisées de l'ordre de 10 et 15 L/m2 ont eu un impact positif sur la croissance en hauteur des plants d'oliviers, et sur les pigments chlorophylliens des feuilles. Les teneurs en azote, en potassium et en matière organique du sol ont augmenté. Le pH, la conductivité électrique du sol ainsi que sa teneur en phosphore restent inchangés. Mots-clés : chlorophylle, élément minéral, margine, matière organique, olivier Premier Symposium Scientifique Med Mag Oliva, Monastir- Tunisie- 19-23 Février 2012

HADDAD G., MOUNEIMNE A.H., EL-TAKACH, T. and CHEHAB EDDINE, H. Dynamics of physicochemical parameters during composting of olive pomace and cattle manure 2012

The aim of this study is to evaluate the maturity of the compost product. This was performed by measuring some of the main physico-chemical parameters of the mixture of olive pomace and cattle manure that were composted in different proportions. It must be noted that the composting was conducted at a medium experimental scale. The proportions of olive pomace to cattle manure were as the following: 1/1, 2/1, 3/1, 4/1, with a control for each of the used raw materials. Several parameters of the piles such as temperature, density, pH, electrical conductivity, total nitrogen, organic matter, ammonium/nitrate ratio, available phosphorus and extractable potassium were periodically monitored. It was noticed a difference in the temperature for the treatments that were rich in carbon compared to the manure control. In addition, the results showed significant differences (P<0.05) between the different applied treatments during the composting process as follows: the pH tends, in all treatments, to shift to neutral (~7-8), while the electrical conductivity decreased but remained high in the manure control. The value of the ammonium/nitrate ratio was lower than one unit especially in the mixture (1/1). The Carbon/Nitrogen ratio (C/N) decreased in all treatments. The lowest C/N ratio and the highest phosphorus and potassium contents were noticed in the mixtures (1/1 and 2/1). This study shows that the mixture of olive pomace and cattle manure with the proportions 1/1, 2/1 were probably adequate to be used in the composting process of the used raw materials. However, the duration of composting must be over five months in order to obtain an adequate C/N ratio that may indicate a real state of the maturity of the compost. Key words: Composting, cattle manure, nitrogen, olive pomace, organic matter Journal of Applied Sciences Research, 8(10): 5149-5160, 2012

HADDAD G., ELTAKACH T., CHEHAB EDDINE H., EL-ARJA L., EL- KHOURY R. and SFEIR S. Assessing the maturity of compost 2010

The aim of this work is to evaluate the maturity of the compost product by measuring some of the main chemical properties of the mixture of olive marc and cattle manure composted in different proportions. The composting was made on a medium scale. The proportions of olive marc to cattle manure were made up as: 1/1, 2/1, 3/1, 4/1 with a control of each raw material. Periodically, pH, electrical conductivity, total nitrogen, organic matter, ammonium, nitrate, extractible potassium and available phosphorus were measured. A difference in behavior at the temperature was more important for the treatments rich in carbon than the control treatment of manure. The results indicated a significant differences (P<0.05) between the different treatments and during the duration of composting process. The pH tends in all treatments to neutrality and was near 7-8, while the electrical conductivity decreased but still high in the manure treatment. The value of the ratio ammonium/nitrate was lower than 1. The ratio Carbon/Nitrogen (C/N) decreased in all treatments. The overall findings of this study show that the mixture with the proportions 1/1, 2/1 are probably adequate to be used in the composting process of the used raw materials. The duration of composting must be over five months. Finally, the composting practice may provides a useful way of reclaiming nutrients from organic refuse, protecting our natural resources, saving money, and thereby more sustainable development. Key words: Composting, cattle manure, nitrogen, olive marc, organic matter Seventh International Conference on Material Sciences (CSM7), 20-22 Mai, Beyrouth, Liban.

EL-TAKACH T. and HADDAD G Impact of using olive mill wastewater on olive growth. 2010

This work aimed to use the olive mill wastewater in agriculture to reduce its negative impact by throwing it directly in nature, and to determine the appropriate quantities of vegetation water used in olive grove irrigation. Two types of olive mill waste water derived from traditional press and modern were used, for the first time, for irrigating one year old olive plants. The olive trees were planted in containers (1 m2) on two types of soil (sandy and clay-sandy).The vegetation water were distributed for two years at 5, 10 and 15 liters per plant. Some physical and chemical characteristics of the soil and of olive mill waste water were analyzed. Also the amount of chlorophyll in the leaves of olive trees were quantified and compared to control treatment. Under the experiment conditions, the adding vegetation water, at 10 and 15 l/m2, had a positive impact on plant height and chlorophyll. Key words: Chlorophyll, olive tree, press, three phases, vegetation water Seventh International Conference on Material Sciences (CSM7), 20-22 Mai, Beyrouth, Liban.

HADDAD G., NASSAR A. et KAHWAJI J., Effets de la fertilisation phosphate et du surensemencement des légumineuses sur la production de parcours naturel de la plaine de la Békaa Ouest. 2010

Dans le but de lutter contre la désertification tout en améliorant les parcours naturels dégradés, d’une part par leur protection de la pression exercée, et d’autre part par l’augmentation de leur productivité pastorale; une technique combinée, a été employée. Cette technique est basée sur le surensemencement pastoral ou semis direct de légumineuses et la fertilisation phosphatée. L’étude a été réalisée sur un site dont la pluviométrie est de 350-400 millimètres par an. Le sol est argileux, à pH 7,9 et pauvre en phosphore assimilable. Ce site est caractérisé par une dégradation importante (présence de Poterium, Poa et des plantes épineuses). Les différentes parcelles du site ont reçu 4 traitements: une parcelle témoin, une parcelle fertilisée par du phosphate, une autre ayant reçue un semis direct de 16 espèces de légumineuses, et la dernière a reçu un traitement combiné (fertilisé et surensemencé). La production des espèces, en plantes et en graines, et le potentiel de régénération ont été déterminés pour trois périodes de développement des plantes. Cette étude a montré l’importance de cette technique et son impact sur l’amélioration de la production pastorale des parcours naturels dégradés et par conséquent a mis le point sur la gestion de ces parcours d’une manière efficace au Liban. Mots clès : dégradation, parcours naturel, production pastorale, Trifolium Lebanese Science Journal, Vol.11, N°2, 63-73.

إعداد وتنفيذ جورج حداد زينات موسى، خريستو هيلان وعلي بصل الزيتون 2008

مشروع التنمية الزراعية- -(ADP- MED 2003/5715) الإتحاد الأوروبي- مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

- إعداد وتنفيذ زينات موسى، جورج حداد، خريستو هيلان وعلي بصل الحمضيات 2008

مشروع التنمية الزراعية-- (ADP- MED 2003/5715) الإتحاد الأوروبي- مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

إعداد وتنفيذ زينات موسى، جورج حداد، خريستو هيلان وعلي بصل العنب 2008

- مشروع التنمية الزراعية-(ADP- MED 2003/5715)- الإتحاد الأوروبي- مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

- إعداد وتنفيذ زينات موسى، جورج حداد، خريستو هيلان وعلي بصل المشمش 2008

- مشروع التنمية الزراعية- -(ADP- MED 2003/5715) الإتحاد الأوروبي- مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

إعداد وتنفيذ زينات موسى، جورج حداد، خريستو هيلان وعلي بصل الكرز 2008

مشروع التنمية الزراعية--(ADP- MED 2003/5715) الإتحاد الأوروبي- مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

إعداد وتنفيذ زينات موسى، جورج حداد، خريستو هيلان وعلي بصل الدراق 2008

مشروع التنمية الزراعية- -(ADP- MED 2003/5715) الإتحاد الأوروبي- مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

إعداد وتنفيذ زينات موسى، جورج حداد، وعلي بصل اللوز 2008

مشروع التنمية الزراعية--(ADP- MED 2003/5715)- الإتحاد الأوروبي- مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

إعداد وتنفيذ زينات موسى، جورج حداد، خريستو هيلان وعلي بصل الخيار 2008

- مشروع التنمية الزراعية--(ADP- MED 2003/5715)- الإتحاد الأوروبي- مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

إعداد وتنفيذ زينات موسى، جورج حداد، خريستو هيلان وعلي بصل البندورة 2008

- مشروع التنمية الزراعية- - (ADP- MED 2003/5715) الإتحاد الأوروبي- مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

إعداد وتنفيذ زينات موسى، جورج حداد وخريستو هيلان الفريز 2008

مشروع التنمية الزراعية--(ADP- MED 2003/5715)- الإتحاد الأوروبي- مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

إعداد وتنفيذ زينات موسى، جورج حداد وعلي بصل الخس 2008

مشروع التنمية الزراعية--(ADP- MED 2003/5715)- الإتحاد الأوروبي- مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

إعداد وتنفيذ كارولين عجيل، هيام يوسف، فؤاد داغر، زينات موسى وسهير الزمار- المشاركون في الإعداد جورج حداد، نجلا خوري. الفطر 2008

مشروع التنمية الزراعية- الإتحاد الأوروبي-(ADP- MED 2003/5715) -مصلحة الأبحاث العلمية الزراعية- وزارة الزراعة اللبنانية

PONTE-FREITAS A., HADDAD G., RAVANEL P. and TISSUT M., Penetration of isoproturon, and inhibition of photosynthesis after droplet deposition on leaf fragments 1993

PESTICIDE BIOCHEMISTRY AND PHYSIOLOGY 45, 54--61 (1993) The penetration of the PS II inhibitor isoproturon in wheat (Triticum aestivum) leaf fragments was studied after deposition of labeled herbicide droplets. Untreated leaf fragments, cultured with water only, remained alive, with a very high photosynthetic activity, for more than 5 days. The level of PS Il inhibition inside the leaves was measured by following changes in chlorophyll fluorescence intensity. In a range of concentrations between 10 and 100 μM isoproturon, an intense rate of penetration took place during the first 15 hr of experimentation, corresponding to a penetration close to 100% of the active ingredient. At 100 μM the average flux during this period was 17 pmol h-1 cm-2. At 50 μM, the highest values of photosynthesis inhibition were never greater than 80% for an inner isoproturon content reaching 4 nmol mg-1 chlorophyll, suggesting the presence of internal barriers preventing isoproturon from reaching the PS II target. In fact, in isolated thylakoids, the PS II target was completely inhibited at approximately 1.8 nmol mg-1 chlorophyll. After a 24-hr period, the inhibition decreased, probably due to metabolism and compartmentalization of isoproturon. The influence of relative humidity on the penetration process was studied. The results demonstrated a slightly lower penetration for 95% relative humidity than for 50% relative humidity, in marked contrast with a hydrophilic herbicide such as glyphosate. In order to reach the inner critical concentration, corresponding to the concentration of isoproturon able to fully inhibit photosynthesis for a sufficiently long period of time to kill plants, three formulation mixtures containing 1 mM isoproturon were tested. The presence of chosen solvents, minerai oïl, or surfactants greatly increased the penetration fluxes into leaf fragments. Two mixtures allowed complete inhibition of photosynthesis within 2 hr after the beginning of the treatment.

HADDAD G., PONTE-FREITAS A., RAVANEL P. and TISSUT M., Leaf penetration and foliar transfert of isoproturon, from a stirred medium to the D1-protein target 1992

-Plant Physiol. Biochem. 30: 173-180. The penetration of the PSII inhibitor isoproturon was studied in wheat (Triticum aestivum) leaf fragments with a three cm length immersed in stirred aqueous media containing the labelled herbicide. The level of PSII inhibition inside the leaves was measured by following changes in chlorophyll fluorescence intensity. After two hours treatment with a 10 μM isoproturon solution, which gave rise to a 50% PSII inhibition, the average penetration flux through natural intact surfaces of the leaf was 8 pmol h-1 cm-2, the cut surfaces being sealed with paraffin. The presence of 100 μg ml-l Triton X-100 in the medium doubled this value, without inducing any obvious changes in the internal distribution. At diffusion equilibrium, the amount of isoproturon contained inside the leaf fragments was evaluated accounting for the lipid/water partition coefficient.In fact, under our best penetration conditions, only 5.5 % of this estimated quantity had penetrated. The efficiency parameter E represents the ratio between the amount of isoproturon bound to thylakoids, and the total amount penetrated into the fragments. E was approximately 1 for PSII inhibitions lower than 50 %. At higher inhibitions, E decreased rapidly, even before complete saturation of the D1-protein pool. An analysis of changes in E values suggests that the cuticle is not the single barrier to xenobiotic penetration but that a complex compartmentation inside the leaf may greatly decrease the amount of herbicide reaching its specific target. To give long-term 100 % inhibition, a large amount of isoproturon reaching 50 to 100 nmol mg-1 Chl was required inside the leaves. This was obtained only with a 0.4 mM isoproturon concentration in the solution used for treatment. The role played in the penetration process by two types of adjuvants was analysed, and compared with the effect of Triton X-100. Additional key words -Adjuvants, bioavailability, chlorophyll leaf fluorescence, cuticle, Triton X-100.

PONTE-FREITAS A., HADDAD G., RAVANEL P. and TISSUT M., Distribution of isoproturon, a photosystem II inhibitor, inside wheat leaf fragments 1991

Plant Physiol. Biochem. 29: 67-74. Isoproturon, a photosystem II (pSII) inhibitor, saturates the DI-protein target in wheat (Triticum aestivum) thylakoids at approximately 1.8 nmolmg-l chlorophyll. Using a vacuum infiltration technique, the entry of an isoproturon solution into wheat leaf fragments was found to increase the fragment fresh weight by 20%. This solution penetrated mainly through the xylem vessels and filled the internal gaseous space. In this work E, efficiency parameter, represented the ratio between the amount (a) of isoproturon bound to thylakoids inside the leaf fragments, and the total amount (b) of isoproturon present in the same fragments. The value of (b) was obtained from the [14C] isoproturon content of the fragments. In leaf fragments, the inhibition percentage of PS II transfer was measured, using a fluorescence technique. We postulated that the amount of isoproturon (a) bound to the thylakoids inside the fragments was the same as that which gives the same effect in isolated thylakoids and which was directly measured by [14C] isoproturon. Under our conditions, E was close to 1 for inhibitions lower than 50%. At higher inhibitions, E decreased. In our experimental model, the noteworthy effect of 100 μg.ml-l Triton X-100 was a great increase in the transcuticular penetration of isoproturon, as demonstrated when leaf fragments with plugged sections were used. Additional key words -Biodisponibility, chlorophyll leaf fluorescence, chloroplasts, cuticle, Triton X-100.

HADDAD G., BONICEL A. et GAGNAIRE J., Production de biomasse ligneuse, les taillis à très courte rotation. Elsevier Applied Science- London And New York 1987

Les observations faites de 1982 à 1987 à l'amont de Grenoble, dans la vallée moyenne de l'Isère, concernent les effets de diverses modalités de recépage et de fertilisation. La période favorable au recépage s'étend de la fin août à la fin mai, dès que les souches ont plus de 3 ans. La productivité mesurée pendant 3 ans, dans une plantation à 6 600 pieds à l'hectare, a été de 15 tonnes de matière ligno-cellulosique par hectare et par an. Une fertilisation, par apport de 3,2 tonnes de boues résiduaires déshydratées, par hectare et par an, a les mêmes effets sur la productivité qu'une fertilisation par engrais chimiques. Les métaux lourds (Zn, Cu, Cd, Pb) apportés par les boues, sont fixés dans les couches superficielles du sol et ne sont pas décelables dans les diverses parties de l'arbre. In : IVth E.C. Conférence "Biomass for Energy and Industry", Orleans, 11-15 mai 1987, 1302-1307

HADDAD G., BONICEL A. et GAGNAIRE J., Production de biomasse ligneuse. Les taillis de Peuplier à très courte rotation "P.tricocharpa x P.deltoïdes, cv.Raspalje". ARBOLOR Nancy 1988 1987

Actes du 2ème Colloque Sciences et Industries du Bois, Nancy, 22-24 avril 1987, 273-274

BONICEL A., HADDAD G. et GAGNAIRE J., Seasonal variations of starch and major soluble sugars in the different organs of young poplars 1987

-Plant Physiol. Biochem 25: 451-459. Changes in the concentration of the major water-soluble carbohydrates(sucrose, glucose, fructose) and of starch during a vegetative cycle have been studied in the aerial and underground parts of young poplars (Populus trichocarpa x I?opulus deltoiâes, cv. Raspalje). A series of modifications based on six periods bas been identified for the total carbohydrates (soluble sugars and starch). These compounds generally showed higher concentrations in roots than in the stem. Sucrose presented the highest concentrations, notably in winter, which raises the problem of its origin. Levels of glucose and fructose, in the different parts of the tree and through the vegetative cycle, were always closely related one to the other. Starch was the least abundant of the analysed carbohydrates. Relative ponderal repartition of the dried material and of the different carbohydrates between aerial parts (AP) and underground parts (UP) of the tree bas also been studied. It indicated a clear inversion of the ratio AP/UP according to whether the foliar system was present or not. Additional key words -Sucrose, glucose, fructose, starch, vegetative cycle.

HADDAD G., BONICEL A. et GAGNAIRE J., Les taillis de Peuplier -"P.tricocharpa x P.deltoïdes, cv. Raspalje"- à courte rotation Montpellier : Naturalia Monspeliensia, Institut de botanique, [1986] 1985

Colloque International de l’Arbre, Montpellier, 9-14 septembre 1985.

Supervision 8 Supervised Students
Etude comparative sur l’effet de la variation des doses des associations entre graminée (Hordeum vulagre) et légumineuse (Vicia sativa) sur la production fourragère. (1999)

KAHWAJI, Joseph
Mémoire de Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) d’Agriculture Durable en Milieu Méditerranéen, Agence Universitaire de la Francophonie /AUPELF-UREF/ Bureau Monde Arabe, Liban. Institut de Recherches Agronomiques Libanais (IRAL), 1999.

Cette étude vise à trouver la proportion optimale des mélanges fourragers entre céréales (deux types d'orge: "Rihan 03" et "Litani") et légumineuses (Vicia sativa) qui produisent du fourrage d’une productivité et d’une qualité optimales. Les mélanges ont été plantés (15 kg. Dunum-1), sous trois proportions différentes (% légumineuse- % céréale: 50-50; 60-40; 70-30), en plus de la culture pure de la vesce, et de l'orge en tant que témoins. L’expérience a été constituée de 27 traitements d’une surface de 825 m2 chacune. Les transactions ont été distribuées sous forme de blocs complets aléatoires (RCBD). Les mélanges ont été récoltés au stade de floraison pour les légumineuses et au stade laiteux pour les céréales. La production de fourrage vert et sec a été déterminée ainsi que la teneur des cendres, des matières organiques, du phosphore, du calcium, des protéines et de l'énergie brute. Les résultats ont montré des interactions entre les diverses transactions et les blocs. Ces résultats indiquent que la présence de la vesce avec de l'orge a réduit la productivité des mélanges, mais a amélioré la qualité du fourrage. Les teneurs du phosphore, du calcium et des matières azotées totales correspondent aux normes optimales. Cette étude a montré la pertinence du "Litani" pour le mélange avec la vesce, tandis que la productivité des mélanges fourragers était très faible (environ 3 tonnes de matière verte.ha-1). Ceci est susceptible d'être dû à des facteurs environnementaux non appropriés, les facteurs climatiques particulièrement sèches. L'orge a montré plus d’adaptation que la vesce en vertu de ces facteurs climatiques. La proportion optimale de ces mélanges fourragers n’a pas pu être déterminée pour l’adopter par les agriculteurs. Il sera nécessaire de confirmer les résultats obtenus en répétant l'expérience pour les années à venir. Mots clés : association fourragère, calcium, orge, phosphore, protéines, vesce

Etude de la qualité de conservation de l’ensilage de maïs fourrager dans des sacs-silos (1999)

EL KHOURY, Fadi Adel
Mémoire du diplôme d’Ingénieur Agronome. Faculté des Sciences Agronomiques- Université Saint Esprit Kaslik- Liban. Institut de Recherches Agronomiques Libanais (IRAL), 1999.

Cette étude sur le maïs fourrager concerne la production de cette culture et l’essai d’une technique d’ensilage dans des sacs-silos. Dans un premier temps, cette culture, de trois variétés de maïs “Rio Grande”, “Cuzco” et “Baladi”, a été menée depuis le semis jusqu’à la conservation par ensilage. Dans un deuxième temps, l’étude de la qualité de la conservation a été évaluée selon les critères d’appréciation d’ensilage (odeur, couleur, pH, matière sèche, N-NH3/Ntotal et teneurs en acides acétique et butyrique) aux jours zéro, 3, 10, 20, 30 et 55 jours après la mise en sacs. Un ensilage supplémentaire a été réalisé en ensilant du maïs avec des feuilles de betterave (MB). Au niveau de la précocité et du rendement, la variété “Cuzco” est la plus précoce et la moins productive par rapport aux deux autres variétés. Au niveau de la qualité d’appréciation, il ressort de cette étude que le pH des ensilages était de 5,5 - 6 au jour zéro, puis a diminué pour se stabiliser à 3,7 - 4 dès le troisième jour. Par ailleurs, il était plus élevé dans le cas de l’ensilage “MB”. Les teneurs en acide acétique étaient variables au cours de la conservation, plus élevées dans le cas de “MB”. Par contre, on n’a pas décelé la présence de l’acide butyrique. Par conséquent, la proportion de N-NH3/N total était faible. Les pertes en matière sèche étaient minimes, de l’ordre de 5% et de 10% dans l’ensilage du maïs seul et dans celui du “MB” respectivement. En outre, les caractéristiques physiques de tous les ensilages étaient satisfaisantes. Ils étaient toutefois tous bien acceptés par les moutons et les vaches. Mots clés : acide butyrique, acide acétique, ensilage, pH

Valorisation agronomique des eaux de végétation des olives (margines) (2005)

KARAM, Layal
Mémoire de Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) de Contrôle et Gestion de la Qualité ‘Application à l’Agroalimentaire’, Agence Universitaire de la Francophonie /AUPELF-UREF/ Bureau Monde Arabe, Liban. Institut de Recherches Agronomiques Libanais (IRAL), 2005

Cette étude est initiée par SILO (Syndicat Interprofessionnel Libanais de l'Olive) afin de résoudre le problème de l'écoulement des eaux de végétation des olives qui posent une problématique pour l'environnement. Néanmoins, l'une des solutions parmi d'autres utilisées pour valoriser ces résidus, est l'épandage qui paraît une technique efficace et économique. Ce travail vise à étudier la phytotoxicité des eaux de végétation, appelées margines, et à évaluer les effets de l'épandage sur certaines propriétés physico-chimiques du sol et sur le développement de deux cultures sensibles tomate et orge. Dans ce but, certaines caractéristiques physico-chimiques de margine à presse et à 3 phases sont déterminées. L'expérience est réalisée, sous serre en conditions contrôlées, dans un sol sablo-argileux réparti dans environ 400 pots. Les doses appliquées des margines au début de l'expérience sont: 0 L.m-2 (témoin), deux doses normales 1 et 5 L.m-2 et deux doses excessives 10 et 15 L.m-2. Pour l'effet sur le sol, 135 pots ont été retenus pour les analyses physico-chimiques de sol (pH, salinité, matière organique…) et les prélèvements des échantillons de chaque pot sont effectués après 1, 15, 30, 50 et 90 jours de l'épandage. Pour l'effet sur le végétal, 204 pots ont été retenus et les semis sont effectués après 1; 15; 50; et 90 jours de l’application des margines. Enfin l'essai au laboratoire comporte le test de germination dans des boîtes de pétri avec différentes dilutions aqueuses des margines. Le schéma expérimental retenu est celui d'un modèle complètement aléatoire à 3 répétitions. Tous les résultats sont traités statistiquement avec le logiciel SAS. Les résultats des essais expérimentaux n'ont pas relevé des indications négatives au regard de l'épandage. Ils ont permis de constater un enrichissement du sol traité avec les doses élevées de margines en potassium, matière organique et en phosphore. La teneur en azote du sol n'a généralement pas varié. De légères modifications de la salinité et de l'acidité sont observées, mais avérées non nuisibles ni pour le sol ni pour les cultures. Pour le végétal, l'orge a présenté une plus forte sensibilité que les tomates à l'emploi de margines. Les effets phytotoxiques sont vérifiés dans les boîtes de pétri. Cependant dans le sol, l'effet d'inhibition sur le taux de survie, la croissance en hauteur, le poids frais, le poids sec et la matière sèche des cultures a disparu après 50 et surtout 90 jours de l'épandage. Mots Clés: margine, germination, orge, tomate, toxicité

Evaluation de la maturité du compost des grignons d’olives et du fumier bovin (2005)

AL ARJA, Lara ; EL KHOURY, Reine et SFEIR, Samar,
Mémoire de ‘Maîtrise de Sciences’- Option : Chimie. Département de Chimie- Faculté de Sciences-II- Université Libanaise. Institut de Recherches Agronomiques Libanais (IRAL), 2005.

L’étude de l’évolution des paramètres de compostage a montré des différences significatives entre les traitements. Ces traitements aux différentes proportions sont constitués d’un mélange de matières organiques (grignon d’olives et fumier bovin) avec un traitement contrôle des deux sous-produits. Une différence de comportement au niveau de la température a été plus importante pour les différents traitements riches en carbone que pour le traitement témoin du fumier. Le pH de départ a diminué dans les traitements à forte proportion de fumier et a augmenté dans les traitements à forte proportion en grignon d’olives, pour s’approcher de la neutralité en fin du processus. La salinité a diminué dans tous les traitements tout en restant élevée dans les traitements de fumier. La matière organique a diminué dans tous les traitements, tandis que la teneur en azote a légèrement augmenté et par conséquent une diminution du rapport C/N a été observée. Dans nos conditions expérimentales, les mélanges de grignon d’olives et du fumier de bovin en proportion (1/1, 2/1) paraissent les plus plausibles pour le compostage en vu des caractéristiques chimiques et des paramètres de la maturité effectués. La durée de cinq mois n’est pas suffisante pour que le rapport C/N atteint la valeur optimale indiquant le stade de la maturité du compost. Mots Clés: compostage, carbone, matière organique, azote

Mushrooms growing in composts (2005)

ABOU SHAKRA, Suzan ; DAOU, Amal ; NASR, Inas and SAAD EDDINE Marlyne
Mémoire de ‘Maîtrise de Sciences’-Option : Chimie. Départment de Chimie- Faculté de Sciences-I- Université Libanaise. Institut de Recherches Agronomiques Libanais (IRAL), 2005

Composting is the decomposition of plant remains and other once-living materials to make an earthy, dark, crumbly substance called compost. Good composting is a matter of providing the proper environmental conditions for microbial life. Compost is made by billions of microbes that digest the yard and kitchen wastes provided for them. The major factors affecting the decomposition of organic matter are oxygen and moisture. Temperature is also an important factor in the composting process. Other important factors that could limit the composting process are nutrients and pH. Certain agricultures require specific formulation of compost; such as agriculture of mushroom. The raw materials required for preparation of mushroom compost are straw, organic wastes (such as chicken or horse manure depending on the quality of the manure), water, gypsum, and alternatives (hay, corn, cotton,…). Six steps are required for the production of mushroom compost. These steps include phase I (making mushroom substrate), phase II (finishing the compost), spawning, casing, pinning, and cropping. The quality of the harvested mushroom depends on environmental conditions such as temperature and water vapour, carbon dioxide and oxygen levels. The importance of having mushroom in our diet is increasing. Studies show that this type of fungi has a high content of selenium, which inhibits some diseases such as prostate and breast cancer. The experimental part of this project indicates that mushroom composting in Lebanon seems to be suitable for consumer use. Key words: composting, formulation, quality

Comparaison des différents types de composts (2006)

FREYFER, Mireille ; ISKANDAR, Nancy et SAADE, Nathalie
Mémoire de ‘Maîtrise de Sciences’- Option : Chimie. Département de Chimie- Faculté de Sciences-II- Université Libanaise. Institut de Recherches Agronomiques Libanais (IRAL), 2006.

Notre étude a pour but de suivre l’évolution de certains paramètres de compostage d’un mélange entre grignon d’olives et différents types de fumiers (caprin, bovin et volaille) à différentes proportions. Cette étude a montré des différences significatives entre les différents traitements. Le compostage a été réalisé à grande échelle expérimentale sous forme d’andains d’un volume supérieur à 1mètre cube. En fin du processus de compostage, la valeur du pHeau s’approche de la neutralité. Néanmoins certains traitements présentent une légère alcalinité. Les mélanges avec le fumier caprin présentent un pH plus élevé que les autres traitements. L’évolution de la conductivité électrique est variable mais reste dans les limites normales. La matière organique a diminué dans tous les traitements, à l’exception des composts aux fumiers bovins. Par contre, à noter une augmentation de la teneur en azote et en conséquence une diminution du rapport C/N à l’exception du lot composté avec le fumier bovin et le fumier volaille. Ce rapport reste plus élevé dans les traitements aux fumiers bovins. Les teneurs en potassium et en phosphore sont variables. Nos résultats indiquent dans nos conditions expérimentales, qu’il faut maîtriser et contrôler la technique du compostage. La durée de 4 mois paraît suffisante pour que le rapport C/N atteint la valeur optimale indiquant le stade de la maturité du compost des mélanges à faible proportion en grignon d’olives. Mots-Clés : compostage, fumier bovin, fumier caprin, fiente volaille, grignon olive, rapport C/N

Etude de la matière humique des composts : Détermination du rapport (E4/E6).(2007)

AL ASMAR, Catherina ; AL ASMAR, Zeina ; JABER, Rana et JABBOUR Adla
Mémoire de ‘Maîtrise de Sciences’- Option : Chimie Générale. Département de Chimie- Faculté de Sciences-II- Université Libanaise. Institut de Recherches Agronomiques Libanais (IRAL), 2007.

Présentes dans tous les écosystèmes, les substances humiques sont les constituants majeurs de la matière organique. Dans les sols, ces molécules possèdent des effets positifs sur la croissance et le développement des plantes. Cependant, la composition et les propriétés des substances humiques varient selon leurs origines et leurs conditions de formation. Cette étude a pour but de déterminer la qualité du compost produit, par le suivi de l’évolution des différentes fractions humiques (matières humiques totales, acides humiques, acides fulviques et l’humine) générées lors du compostage des grignons d’olives et du fumier de bovin. Ceci étant réalisé par la détermination de la teneur en carbone organique et du rapport spectroscopique UV-Visible (E4/E6) considéré comme indicateur de la stabilité du compost, et par l’estimation des paramètres d’humification et du nombre de fraction humique. Les résultats obtenus mettent en évidence la considération du rapport humique spectroscopique (E4/E6) comme indicateur de stabilité du compost. En outre, il est caractéristique des acides humiques et des acides fulviques. L’estimation du nombre de fraction humique peut renseigner sur l’utilisation agronomique des mélanges compostés. Ces mélanges obtenus, dans cette étude, peuvent être utilisés sur des sols acides. Néanmoins, d’autres paramètres estimés d’humification peuvent être pris en considération pour évaluer la qualité humique des composts produits. Mots clés : acides humiques, acides fulviques, grignons d’olives, fumier bovin, compostage, rapport spectroscopique E4/E6

Traitement phytosanitaire des légumes (Tomate, Concombre, Laitue) (2008)

DAOUK, Ghassan ; FRANGIEH Chahid ; MAKARY Antoine et MOUAWAD Ighnatios
Mémoire de ‘Maîtrise de Sciences’- Option : Chimie Générale. Département de Chimie- Faculté de Sciences-II- Université Libanaise. Institut de Recherches Agronomiques Libanais (IRAL), 2008.

Ce travail concerne l’étude bibliographique de trois cultures légumières dont la tomate et le concombre (légumes fruits) et la laitue qui est un légume feuille. Ces trois cultures sont très cultivées par les producteurs- agriculteurs libanais. Le type de culture le plus adapté pour la laitue est celui en plein champ par contre celui de la tomate et du concombre est la culture sous serre. Les cultures hors sol sont presque inexistantes. Dans cette étude les pratiques culturales de ces trois cultures (semis, fertilisation, irrigation, lutte phytosanitaire ...) ont été traitées. En outre, une étude bibliographique spécifique a été réalisée concernant deux des produits phytosanitaires les plus commercialisés sur le marché libanais et utilisés contre les maladies et les ravageurs de ces cultures. La métribuzine, un herbicide à action systémique et sélective, et le mancozèbe, un fongicide à large spectre agissant par contact. Mots-clés : astéracées, cucurbitacées, lutte raisonnée, métribuzine, mancozèbe, pratiques culturales, solanacées

Languages
Arabic

Native or bilingual proficiency

English

Limited working proficiency

French

Full professional proficiency