Login

Ghassan Salim El Zein

Full professor
Life & Earth Sciences department - Section IV - Zahle
Speciality: Biology
Specific Speciality: Ichthyology - Aquaculture

Positions
2011 - 2015 : Head of Department of Biology

Faculty of Sciences section VI Lebanese University

2008 - 2015 : Professor

Faculty of Sciences section VI Lebanese University
Ksara Zahle Lebanon

2001 - 2010 : Head of Department of Biology

Faculty of Sciences section VI Lebanese University
Ksara Zahle Lebanon

2000 - 2008 : Associate Professor

Faculty of Sciences section VI Lebanese University
Ksara Zahle Lebanon

1986 - 2000 : Assistant Professor

Faculty of Sciences section VI Lebanese University
Ksara Zahle Lebanon

2000 - 2000 : Visiting Professor

National Museum History Natural Paris France
Paris France

1998 - 1999 : Associate Researcher

National Centre for Marine Sciences CNRS Lebanon
Batroun Lebanon

1989 - 1989 : Director

Faculty of Public Health section IV Lebanese University
Zahle Lebanon

1986 - 1989 : Assistant Professor

Faculty of Agriculture Lebanese University
Beyrouth Lebanon

1985 - 1986 : Associate Researcher

CNRS France
University of Rennes I France

Teaching 4 Taught Courses
(2014-2015) Biol 111 - Organisation of the living world animal, Reproduction, and Embryology

BS Earth and life sciences

(2014-2015) Biol 240 - Cell Biology Lab (Histology, Embryology, Reproduction, and genetics)

BS Earth and life sciences

(2014-2015) Biol 212 - Organs Histology

BS Earth and life sciences

(2014-2015) Biol 242 - Organs Histology Lab

BS Earth and life sciences

Education
1996 - 1996: Certificate

University of Alexandria / NIOF, Alexandria, Egypt
"Food and feeding of farmed fish and shrimp", CIHEAM / FAO

1996 - 1996: Certificate

CIHEAM, Saragossa, Spain
"Etablissement et gestion d’entreprises aquacoles"

1983 - 1986: PHD

University of Rennes I France
Biological Sciences

Doctorat de l’Université de Rennes I

1982 - 1983: MS Diploma in application of Animal Physiology (D.E.A)

University of Rennes I France
Agronomic Sciences

Master Science

1977 - 1981:

Faculty of Sciences Lebanese University
Biology

Bachelor Science

Conferences 29 participations
"La composition et la distribution du peuplement des poissons marins migrateurs dans quelques rivières libanaises et l’impact des aménagements sur la migration de ces poissons", The International Conference on “Land-Sea Interactions in the Coastal Zone”. 06-08 November 2012, INOC-CNRS, Jounieh, Lebanon.

Conference
2012-08-06 to 2012-08-08

"Le bassin du Litani, généralités", Conférence spéciale, journée scientifique en collaboration avec le mouvement Waii (O.N.G. libanaise) “La rivière Litani, actualité et solutions”, Chtoura, Liban, 14 juillet 2012.

Conference
2012-07-14 to 2012-07-14

"Les problèmes de la pêche marine au Liban", Programme radiodiffusé "Hamzat wassl", Conférence accordée à Radio Al Nour, Beyrouth, Liban, 22 janvier 2011.

Conference
2011-01-22 to 2011-01-22

" Premières données sur l’inventaire et la distribution de l’ichtyofaune du bassin du Litani au Liban", The International Conference on Biodiversity of the Aquatic Environment "Towards a Diverse and Sustainable World". 13-15 décembre 2010, Université Tichreen, Lattakia, Syria.

Conference
2010-12-13 to 2010-12-15

"L'écosystème du bassin Assi, les ressources piscicoles et possibilités de son exploitation" Conférence sur les perspectives du développement à Hermel à travers la contribution locale. Hermel, Liban, 11 septembre 2005.

Conference
2009-09-11 to 2009-09-11

"La biodiversité et son importance dans le bassin du Assi au Liban", Conférence spéciale en écologie, programme Ross 2 en collaboration avec Movimondo (O.N.G. italienne) “Strengthening the local capacity building for a sustainable safeguard of the environmental resources of the Assi river, Bekaa Valley – Lebanon”, Hermel, Liban, 20 mars 2009.

Conference
2009-03-20 to 2009-03-20

"La pêche et la pollution de la mer au Liban", Conférence spéciale en écologie marine au Ministère de l’Agriculture pour les syndicats des pêcheurs au Liban, Beyrouth, Liban, 12 décembre 2008.

Conference
2008-12-12 to 2008-12-12

"L'Ichtyofaune et l'aquaculture au Liban", Conférence spéciale en écologie aquatique à l'Université de Montréal, GRIL, Département de Sciences biologiques, Montréal, Canada, 21 avril 2008.

Conference
2008-04-21 to 2008-04-21

"Ichtyology in Lebanon, Management of trout, Conservation and Transformation of trout" Séminaires, en collaboration avec Movimondo (O.N.G. italienne), Agripole (O.N.G. libanaise), Université Saint-Joseph (USJ-ESIAM) et le Ministère de l'Agriculture, Anjar, Liban, 2, 3 et 4 août 2007.

Seminar
2007-08-02 to 2007-08-04

"Studies on Biodiversity: Ichtyofauna and Aquaculture in Lebanon", Séminaire à l' "Istituto per lo Studio degli Ecosistemi", Verbania - Pallanza, Italie, 24 mai 2007.

Seminar
2007-05-24 to 2007-05-24

"Etude systématique des poissons du genre Phoxinellus dans les rivières libanaises." Deuxième conférence des recherches scientifiques à l'Université Libanaise, 3 décembre 2005.

Conference
2005-12-03 to 2005-12-03

"La pisciculture dans l'eau douce au Liban", Deuxième conférence des ingénieurs agronomes, pour une politique agricole efficace, syndicat des ingénieurs – Beyrouth, Liban, 19 et 20 novembre 2004.

Conference
2004-11-19 to 2004-11-20

"L'ichtyofaune des rivières côtières libanaises: caractéristiques et évaluation", Deuxième conférence des ingénieurs agronomes, pour une politique agricole efficace, syndicat des ingénieurs – Beyrouth, Liban, 19 et 20 novembre 2004.

Conference
2004-11-19 to 2004-11-20

"Développement du secteur de la production animale", Conférence sur le développement de la région de Baalbak – Hermel, Békaa, Baalbak, Liban, 7 et 8 novembre 2001.

Conference
2001-11-07 to 2001-11-08

"Les ressources piscicoles au Liban et leur rôle dans le régime alimentaire" Séminaire à l'Organisation des Diplômés de la Fondation Hariri, Tanaiel, Liban, 14 juillet 2001.

Seminar
2001-07-14 to 2001-07-14

"Ichtyofaune d'eau douce au Liban" Séminaire au laboratoire d'Ichtyologie, au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, France, 23 mai 2000.

Seminar
2000-05-23 to 2000-05-23

"Bases de la gestion de l’eau en salmoniculture intensive au LIBAN", Actes du Colloque Franco-Libanais sur l’eau et la santé, 8ème session, 15-17 Octobre, 1998, Beyrouth, Liban.

Colloquium
1998-10-15 to 1998-10-17

"Bases de la gestion de l’eau en salmoniculture intensive au LIBAN" Colloque franco-libanais sur L'EAU ET LA SANTE Beyrouth / Liban Organisateur : Conseil national de la recherche scientifique (CNRS) du Liban en collaboration avec la Société française de microbiologie et le soutien de l'Ambassade de France au Liban

Colloquium
1998-10-15 to 1998-10-17

"La reproduction et l’alevinage dans la salmoniculture", Actes du IVème Séminaire des Recherches Scientifiques (CNRS), Environmental Sciences, Session I, Beyrouth, Liban, 26 Juin, 1997.

Seminar
1997-06-26 to 1997-06-26

"Fisheries and Aquaculture in Lebanon" Atelier et Congrès sur les Pêches et l'Aquaculture des Pays Sud de la Méditerranée 9-13 Avril, 1997, Izmir, Turquie

Congress
1997-04-09 to 1997-04-13

"Etude d’un système d’élevage aquacole avec épuration de l’eau par culture phytoplanctonique", Actes du IIIème Séminaire des Recherches Scientifiques (CNRS), Environmental Sciences, Session III, Beyrouth, Liban, 4 Juillet, 1996.

Seminar
1996-07-04 to 1996-07-04

"Effet de la pollution sur la pisciculture d’eau douce", Actes du IIème Séminaire des Recherches Scientifiques (CNRS), Environmental Sciences, Session III, Beyrouth, Liban, 26 Janvier, 1995.

Seminar
1995-01-26 to 1995-01-26

"La salmoniculture dans l'eau douce au LIBAN", Séminaire sur "Les recherches scientifiques et l'eau", Beyrouth, Publications du CNRS, 1995.

Seminar
1995-01-01 to 1995-01-01

"La réhabilitation et le développement de l’aquaculture au Liban", Actes du Ier Séminaire des Recherches Scientifiques (CNRS), Environmental Sciences, Session II, Beyrouth, Liban, 27 Juin, 1994.

Seminar
1994-06-27 to 1994-06-27

"La pisciculture d’eau douce dans les pays arabes", Programme radiodiffusé "Les Cultures Méditerranéennes", Conférence accordée à Radio Monte-Carlo, Paris, France, 7 Juin, 1994

Seminar
1994-06-07 to 1994-06-07

"La pisciculture et l'environnement au LIBAN", Séminaire sur "La recherche scientifique et les problèmes de l'environnement", Beyrouth, Publications du CNRS, 1994.

Seminar
1994-01-01 to 1994-01-01

The thirteenth conference of European comparative endocrinologists: September 7–12, 1986, Belgrade, Yugoslavia

Conference
1986-09-07 to 1986-09-12

"Contrôle hormonal du développement ovocytaire du Xénope" Séminaire au Laboratoire de Biologie de la Reproduction, U.A. CNRS n° 256 - Biologie Cellulaire et Reproduction - Université de Rennes I, France, 5 décembre 1985.

Seminar
1985-12-05 to 1985-12-05

Etude dynamique de l'action des gonadotropines sur la réponse stéroidogène de fragments ovariens de Xenope (Xenopus Laevis) en périfusion", 2ème Colloque de la Société de Biologie Cellulaire de France (Paris), 1984.

Congress
1984-03-08 to 1984-03-17

Publications 41 publications
G. EL ZEIN & G. KHALAF La composition et la distribution du peuplement des poissons marins migrateurs dans quelques rivières libanaises et l’impact des aménagements sur la migration de ces poissons CNRS & INOC 2012

Trois espèces de poissons d’origine marine ou estuarienne ont été pêchées dans plusieurs localités des rivières libanaises qui se jettent dans la Méditerranée, Anguilla anguilla (Linné, 1758), Mugil cephalus (Linné, 1758) et Chelon labrosus (Risso, 1826). Ces trois espèces sont des poissons euryhalins répandues dans la Méditerranée orientale, vivant généralement dans les eaux côtières et pénétrant dans les estuaires, les lagunes saumâtres et les eaux douces des rivières côtières libanaises pour se nourrir. Les résultats de l’inventaire et la distribution des poissons dans ces différentes rivières sont présentés et quelques données biologiques de ces espèces sont dressées. Cette étude est menée dans le but d’estimer un éventuel impact des activités humaines sur ces poissons marins migrateurs. Les aménagements de différents types (construction des ponts, des barrages, assèchement dû au pompage intensif….) dans ces rivières côtières avec une urbanisation incontrôlée, sont très marquées. L’effet de ces aménagements a entraîné des perturbations du fonctionnement naturel du biotope de ces poissons migrateurs. Des constructions ont gêné et même arrêté la migration des poissons vers l’amont des rivières.

K. SLIM, A. ATOUI, G. EL ZEIN, M. TEMSAH Effets des facteurs environnementaux sur la qualité de l’eau et la prolifération toxique des cyanobactéries du lac Karaoun (Liban) Larhyss Journal ISSN 1112-3680 2012

The Near East region already suffers from the effects of gradual climate change and will be among the most affected regions to climate change in the future. Consequently, productivity in agriculture is expected to decrease due to high temperatures. In addition, drought, floods and soil degradation will threaten the food security in the Eastern Arabic countries. Water is considered as the critical factor in this region; slight changes in rainfall patterns will have considerable impact. It has been proved that potential climate changes are likely to disrupt most ecosystems through changes in their physicochemical conditions and the population organisms living in these ecosystems. In this context the assessment of impacts on populations and phytoplankton communities has been studied in Lake Karaoun beginning of 1992. The Lake Karaoun was characterized by a diversified algal microflora with the existence of 98 species of phytoplankton and the predominance of about sixty species of diatoms mainly Aulacoseira granulata accompanied by a high concentration of dinoflagellates Ceratium hirundinella. Regional changes in climate and the increasing anthropogenic activities have deeply affected this ecosystem. Excessive external imputs of nutrients (phosphorus and nitrogen) from domestic sewage, the discharge of industrial waste in the Litani river as well as intensive agricultural practices led to eutrophication.The physico-chemical studies showed a deterioration of water quality defined by high levels of eutrophic elements (nitrates and nitrites) and changes in phosphate concentrations (0 to 7.4mg / l) in relation to cyanobacterial bloom populations. In spring 2009 the occurrence of Aphanizomenon ovalisporum Forti for the first time in Karaoun Lake marked the beginning of cyanobacteria blooms formation. During summer and with rising temperatures (between 25 and 32 ˚ C), A. ovalisporum disappears completely and was replaced by Microcystis aeruginosa. The end of 2009 was marked by the reappearance of Ceratium hirundinella and the persistence of M. aeruginosa. In spring 2010, the lake resumed its volume after years of water shortage; biodiversity has emerged with the presence of a dozen species of Chlorophyceae such as: Pediastrum duplex Meyen, P. boryanum, Micrasterias sp., Coelastrum microporum Nag and the dominance of Staurastrum manfeldtü Delponte. In this period cool temperatures did not favor the presence of cyanobacteria species. In summer 2010 increasing water temperatures (between 30 and 35 ˚ C) promoting blooms of unusual M. aeruginosa kütz and leading to cyanotoxin production (16 μg/l of microcystin LR.

G. EL ZEIN & D. HANNA Premières données sur l’inventaire et la distribution de l’ichtyofaune du bassin du Litani au Liban Proceedings of The International Conference on Biodiversity of the Aquatic Environment "Towards a Diverse and Sustainable World". 13-15 décembre 2010, Université Tichreen, Lattakia, Syria 2010

La composition et la distribution du peuplement ichthyen tout au long de la rivière du Litani sont étudiées pour la première fois. Cette étude s’intègre dans une étude de référence des peuplements piscicoles qui a pour but d’estimer un éventuel impact des activités humaines d’une façon générale sur la composition de la faune piscicole. Nous avons consacré à cette rivière menacée depuis l’année 2004 des prospections très intensives pour établir le statut actuel des poissons qui y vivent toujours. Le travail du terrain consistait à pêcher les poissons à plusieurs reprises durant plusieurs années (de 2004 jusqu’à 2010) tout en précisant la date et les endroits de chaque sortie. Huit stations principales ont été choisies pour pêcher les poissons : - Les cinq premières stations retenues sont dans le cours supérieur de la rivière. - La sixième station est le lac de Karoun. - Les deux dernières stations sont situées dans le cours inférieur de la rivière. Les spécimens pêchés ont été identifiés. Onze espèces de poissons se trouvent dans la rivière de Litani appartenant à huit familles différentes. Sur les onze espèces existantes, il y a huit espèces indigènes dont l’une est endémique et les trois espèces restantes sont introduites dans les eaux libanaises.

Interviewed stakeholder G. EL ZEIN FOURTH NATIONAL REPORT of LEBANON to the CONVENTION ON BIOLOGICAL DIVERSITY July 2009 Lebanese Ministry of Environment, UNDP 2009

Status of National Biodiversity Strategy and Action Plan Lebanon signed the Convention on Biological Diversity (CBD) in 1992 and ratified it in 1994 (Law No. 360/94). The Ministry of Environment (MoE) developed in 1998 with the support of UNDP/GEF a National Biodiversity Strategy and Action Plan (NBSAP) thus addressing Article 6a of the Convention which calls contracting Parties to “Develop national strategies, plans or programmes for the conservation and sustainable use of biological diversity”. In response to more recent obligations related to the 2010 biodiversity target, the Ministry of Environment with the support of the UNDP/GEF has revised its NBSAP in 2005 and elaborated a draft addendum to the National Biodiversity Strategy and Action Plan which aligns the proposed actions in the 1998 NBSAP with the goals and targets of the provisional framework that was adopted by the Conference of Parties (COP8) in 2004 in its decision VII/30, in addition to suggesting a time frame for execution, a responsible body as well as an expected budget for implementation. Fourth National Report of LEBANON to the Convention on Biological Diversity                                    Page 12  An overview of the progress made in implementing the national priority actions of the 1998 NBSAP is provided in chapter two in form of a matrix in which the status of implementation of each defined action under each thematic area of the NBSAP is given. In addition, an alignment of each thematic area of Lebanon NBSAP with the CBD programmes of work was done as well as a more specific alignment of the planned actions under each thematic area with the relevant CBD articles, thematic programmes and cross-cutting issues was also made and presented, to provide information on how activities under the NBSAP contribute to the implementation of the articles of the Convention and the thematic programmes and cross-cutting issues adopted under the Convention.

G. EL ZEIN L’expérience aquacole libanaise les notes d'alerte du CIHEAM. No. 41 2008

L'expérience aquacole libanaise date des années 1930. C'est la trutticulture dans l’eau douce qui est pratiquée depuis ce temps là à côté de quelques élevages du tilapia et de la carpe. Mais, cette activité concentrée surtout à l’intérieur du pays dans la région de la Béqaa est restée artisanale. L’élevage intensif est introduit en 1958, avec depuis 3 espèces dominantes : - Oncorhynchus mykiss - Salmo trutta fario - Oncorhynchus clarki lewisi La première espèce, la truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss) est l'espèce la plus élevée par les pisciculteurs. Les 2 autres espèces sont introduites au Liban en faible quantité, soit pour être lâchée dans les rivières libanaises pour encourager la pêche sportive et l'aquaculture (La truite fario, Salmo trutta fario) soit au hasard (Oncorhynchus clarki lewisi) en provenance de l'Iran. Cette dernière espèce pourra être une souche de la truite arc-en-ciel.

G. EL ZEIN, D. HANNA Rapport final du Projet, “Recupero e rafforzamento delle attività produttive e generatrici di reddito a favore della popolazione di Chouwaghir e Hermel (ROSS L06- A1420)”, Movimondo, 2008. Movimondo 2008

La région de Hermel possède indéniablement de grandes chances de développer la trutticulture en eau douce. Il a plusieurs avantages: - La qualité et la quantité d’eau disponible. - La main d’œuvre moins coûteuse que dans les autres pays salmonicoles traditionnels. - Les distances très proches entre les zones de production et les agglomérations urbaines. La technicité des élevages en eau douce est encore faible à l’heure actuelle, mais on peut penser que rapidement ce retard sera comblé. Les efforts doivent être menés pour la mise en œuvre des techniques entraînant l’intensification des méthodes d’élevage, pour améliorer le rendement et de favoriser l’apparition des structures industrielles. L’intérêt de l’utilisation de nouvelles techniques en trutticulture n’est plus à démontrer. Cependant toutes les exploitations existantes à Hermel n’en sont pas encore équipées. L’introduction des aérateurs dans un système pilote a sûrement un effet positif sur la productivité. L’introduction d’autres matériels ou techniques, toujours à titre d’expérimentation sera prévu prochainement (le système d'oxygénation, la salle d'incubation en batterie, le compteur automatique à poissons, le distributeur d'aliment, le tambour filtrant pour l'élimination des matières en suspension). Cette région cherche à jouer un rôle actif dans la concentration en matière de développement aquacole dans la région par une bonne gestion de ce secteur en collaboration avec tous les instituts concernés (Ministère de l’Agriculture, Université Libanaise, etc.). Cette gestion ne pourra être que le résultat d'une politique compréhensive qui inclut la facilitation des crédits pour les pisciculteurs, la formation professionnelle et la législation adéquate. Pour les appuis scientifiques et techniques à ce futur développement, un grand effort devra être mené au Liban, probablement en collaboration avec l'Europe (surtout avec des sociétés privées et même les exploitations piscicoles) en matière de zootechnie, physiologie, génétique et pathologie.

A. SAAD, G. El ZEIN, N. HAMMOUD, G. KHALAF, A. ALI, I. El HAWI Etude comparative de l'ichtyofaune du bassin de la rivière Al – Assi (l'Oronte) au Liban et à la Syrie Congrès du Développement Agricole Permanente et de la Sécurité Alimentaire. 20-23 novembre 2006, Université Tichreen, Lattakia, Syrie. 2006

Les sources principales de la rivière Assi prennent naissance du Liban (région de Baalbek - Hermel). Cette rivière coule 46 Km dans le territoire libanais et 365 dans le territoire syrien. Le long de son trajet au Liban, plusieurs exploitations agricoles, trutticoles et touristiques sont installées. Alors qu'en Syrie, des grandes agglomérations industrielles, agricoles et urbaines sont observées surtout dans les départements de Homs et Hama. La construction d'une retenue artificielle d'eau est prévue prochainement sur la partie libanaise de la rivière. Cette construction aura sûrement des conséquences sur la faune et la flore aquatique de la rivière de l'amont jusqu'à l'aval. L'étude de l'ichtyofaune et sa distribution le long de la rivière Assi, avant et après la construction du barrage devient une nécessité. Notre travail a pour objectif: - Etudier la biodiversité ichtyologique du bassin de Assi au Liban et en Syrie et dresser un inventaire complet des espèces de poissons. - Comparer entre les espèces de poissons qui se trouvent dans la partie libanaise et dans la partie syrienne et indiquer les espèces indigènes et les espèces introduites. - Désigner les espèces ayant un intérêt économique, identifier leurs habitats et proposer une planification de leur pêche. - Souligner les conséquences des différentes activités humaines (agriculture, industrie, construction de barrage, eau usée….) sur les peuplements des poissons et leurs distributions. Le travail de recherche a été réalisé durant la période comprise entre février 2004 et novembre 2005. Il consiste à pêcher les poissons de la rivière Assi à plusieurs reprises de l'année. 18 stations de pêche ont été retenues dans la partie syrienne du bassin et 2 stations dans la partie libanaise. Un total de 37 espèces de poissons (indigènes et introduites) a été recensé dans la partie syrienne du bassin. Ces espèces sont distribuées sur 22 genres et 7 familles. Un total de 10 espèces de poissons (indigènes et introduites) a été recensé dans la partie libanaise du bassin. Ces espèces sont distribuées sur 8 genres et 4 familles. La diversité ichtyologique entre le court supérieur (Liban) et le court moyen (Syrie) de la rivière Assi est due aux facteurs écologiques de chaque région (qualité physico-chimique de l'eau, composition des réseaux trophiques) En effet, le court supérieur de la rivière Assi est incontestablement le domaine des salmonidés alors que le court moyen est le domaine des cyprinidés. Il ressort des résultats comparés que: - 5 espèces sont identifiées seulement dans le court supérieur de la rivière. Ces espèces sont: Salmo trutta fario , Oncorhynchus mykiss , Oncorhynchus clarki lewisi , Phoxinellus syriacus , Phoxinellus libani - 5 espèces sont communes dans le court supérieur et moyen de la rivière

Z. SAAD, K. SLIM, G. EL ZEIN, O. EL SAMAD Evaluation de la qualité des eaux de la retenue de Karaoun (Liban) Société Neuchâteloise des Sciences Naturelles 2005

Karaoun basin, artificially created at the end of the Litani river (160 km), represent a crucial contribution to the economic life in Lebanon. In fact, its water is used for irrigation purposes as well as for electricity energy production. A complete chemical and algae study has been conducted. Water samples were collected periodically and analyzed for HCO3,Cl, SO4, PO4 and for major ions/ Ca, Mg, Na, K, and for some trace elements (Pb, Cu, Zn, Fe, Cd, Mn, Ni). Ion Chromatography was used to measure the major anions (Cl, NO3, SO4, PO4). Atomic absorption spectrometry using flame acetylene was used to measure the alkaline metals, whereas graphite furnace was used for the determination of some trace elements. The concentration of the major ions varied with the cationic dominance in the following order: Ca>Mg>Na>K. The is compatible with the common natural major ion assemblages established for world freshwater. It has been found that the major composition in the basin is predominantly influenced by the composition of parent rocks in Lebanon. The water is characterized by elevated calcium levels, mainly as a result of the dissolution of limestone and marly limestone rocks. In addition, high concentrations of nitrates and sulfates are observed, and could be attributed to the use of chemical fertilizers in the surrounding agricultural lands. The concentrations of trace elements increase notably during the summer season, as a result of the evaporation effect. A good correlation matrix is obtained between the different trace elements and is in fact a consequence of industrial and anthropogenic activities. In the eulittoral zone of the basin an epilithic community has been detected constituted mainly of associated closely filamentous cyanobacteria: Oscillatoria amphibia, Phormidium retzii and Spirulina princeps. However, some less important colonial cyanobacteria are also found in the crusts: Merismopedia glauca, Microcystis robusta and Pleurocapsa minor. A very filamentous epilithic community consisting of Ulothrix zonata and Spirogyra lambertiana, as well as numerous diatoms such as: Aulacoseira granulata, Navicula cryptocephala and Fragilaria ulna var. ulna. were found in these clusters. Al together, 88 taxa were identified in the eulittoral zone of the basin, many of which are consisted indicators of the basin’s pollution.

G. EL ZEIN Introduction et impact de l’écrevisse rouge de Louisiane Procambarus clarkii en Egypte dans le Nil Association des Astaciculteurs de France 2005

G. EL ZEIN, I. HAWI Essais de l’introduction d’une nouvelle espèce Astacus astacus L, écrevisse (gray fish) au Liban, étude de son adaptation et possibilité de son élevage Association des Astaciculteurs de France 2004

Depuis une dizaine d'années, l'écrevisse à pieds-rouges (Astacus astacus) a pris une part non négligeable de 1'espace astacicole mondiale. Elle se trouve dans les plans d'eau salmonicoles qui ressemblent à ceux qui existent au Liban. Après avoir donné des prescriptions valables aux conditions naturelles du Liban et leurs impacts positifs et négatifs sur l’astaciculture, nous travaillons à faire introduire cette écrevisse au Liban. Il ne fait pas de doute qu’une production d’Astacus astacus au Liban pourrait apporter un certain profit économique. L’étude consiste à étudier les différentes possibilités de l’adaptation et de l’élevage de ce crustacé dans les conditions de notre pays. Une description détaillée de quelques relevées zootechniques (intensité, poids et taille individuel, mortalité) seront analysées durant tout le long de cette expérimentation.

G. EL ZEIN L’ichtyofaune du lac de Karaoun dans le bassin supérieur du Litani au Liban Cybium 2003

Sept espèces de poissons se trouvent dans le lac de Karaoun appartenant à cinq familles différentes (El Zein, 1996) : 1- Capoeta damascina (Cyprinidae) 2- Cyprinus carpio (Cyprinidae) 3- Phoxinellus libani (Cyprinidae) 4- Aphanius mento (Cyprinodontidae) 5- Noemacheilus penthera (Cobitidae) 6- Gambusia affinis (Poeciliidae) et probablement: 7- Oncorhynchus mykiss (Salmonidae) Sur les 7 espèces existantes, il y a 4 espèces indigènes dont l’une est endémique et les 3 espèces restantes sont introduites dans les eaux libanaises. Deux espèces ayant une valeur économique, Capoeta damascina et Cyprinus carpio contribuent à la survie de plusieurs familles de pêcheurs dans la région.

G. EL ZEIN & I. EL HAWI L’ichtyofaune de la rivière Ghozayel (Affluent du Litani). Etude systématique et écologique Regional Workshop On Fisheries, Aquaculture and Environment". 29 et 30 april 2003, Tishreen University, Lattakia, Syria. 2003

G. EL ZEIN La Productivité des Stations Trutticoles Libanaises après la Répartition de l’Alevinage sur Plusieurs Bandes Leb. Sci. Jou., CNRS 2001

After the analysis of the present situation of trout farms in Lebanon, the evaluation of their productivity becomes a necessity. To market his fishes, at a required individual size and at a given time, the farmer must plan his production. He must intervene by adjusting the growth to the market needs. In this paper, four trout farms were chosen to study their productivity. A technique of fingerlings distribution on several bands was used. A calculation method is presented. It allows to estimate the possible fish stock for each station. During a complete production cycle, the productivity varies between 50.58 and 51.25 kg/m3 at the four studied stations. The application of this technique in the Lebanese system seems slightly more advantageous in the environments with moderate temperature than in the cold mountainous environments and allows to significantly improving the production.

G. EL ZEIN Expérience du Liban dans l'étude de la biodiversité et la mise en place d'une stratégie et plan d’action pour la conservation de la biodiversité au Liban International Conference on the Environment of the North West Arabian Gulf", January 15-16, 2001, Basrah, Iraq. 2001

G. EL ZEIN Etude systématique du Phoxinellus libani, espèce endémique du Liban. Les journées de recherche Libano-Syriennes, Conférence sur la diversité des écosystèmes et des ressources génétiques en Syrie et au Liban. 4 et 5 février 2001, Damas, Syrie. 2001

G. EL ZEIN THE LEBANESE TROUT FARMS PRODUCTIVITY AFTER THE FINGERINGS DISTRIBUTION ON SEVERAL BANDS CNRS, Leb. Sci. Jou., 2 (1), 2001, pp.45-58. 2001

After the analysis of the present situation of trout farms in Lebanon, the evaluation of their productivity becomes a necessity. To market his fishes, at a required individual size and at a given time, the farmer must plan his production. He must intervene by adjusting the growth to the market needs. In this paper, four trout farms were chosen to study their productivity. A technique of fingerlings distribution on several bands was used. A calculation method is presented. It allows to estimate the possible fish stock for each station. During a complete production cycle, the productivity varies between 50.58 and 51.25 kg/m3 at the four studied stations. The application of this technique in the Lebanese system seems slightly more advantageous in the environments with moderate temperature than in the cold mountainous environments and allows to significantly improving the production.

2000

G. EL ZEIN Espèces sauvages et espèces introduites: quelle biodiversité pour un pays de civilisation millénaire ? Exemple de la faune ichtyologique des eaux douces du Liban Actes du Colloque sur "La Biodiversité : de la biologie à la culture. Evolution de la Convention sur la Diversité Biologique", 23-24 mars 2000, Québec, Canada. 2000

G. EL ZEIN La recherche et la technologie sur la pisciculture au Liban Actes du Colloque sur "la recherche et la technologie sur les pêches et l’aquaculture dans les pays de l’Est et du Sud de la Méditerranée ", 4-6 Juillet 2000, Izmir, Turquie 2000

G. EL ZEIN Les conditions environnementales favorables pour la pisciculture d’eau douce au Liban et dans les pays voisins Etudes environnementales, Revue de la ligue des professeurs universitaires pour la protection de l’environnement, 2000, pp. 25-37 2000

G. EL ZEIN Bases de la gestion de l’eau en salmoniculture intensive au LIBAN. L’effet de la température et du débit de l’eau sur la production des stations trutticoles libanaises Nouv. Sci. Fr. et P. Ori, 1999

Après l’analyse de la situation actuelle des stations trutticoles au Liban, l’évaluation de leur production devient une nécessité. Dans cet article, quatre stations trutticoles libanaises sont choisies pour étudier l’effet de la température et le débit de l’eau sur la production. Une méthode de calcul est présentée. Elle permet d’estimer le stock de poissons possible pour chaque station. C’est une évaluation approximative de la production permise par la quantité globale d’oxygène utilisable apportée par le débit. Les résultats obtenus montrent l'effet de la température de l'eau sur la croissance du poisson. Les valeurs du stock possible, du coefficient multiplicateur et de la biomasse, calculées respectivement, sont proportionnelles au débit de l'eau.

G. EL ZEIN Bases de la gestion de l’eau en salmoniculture intensive au LIBAN. L’effet de la température et du débit de l’eau sur la production des stations trutticoles libanaises Conseil national de la recherche scientifique (CNRS) du Liban en collaboration avec la Société française de microbiologie et le soutien de l'Ambassade de France au Liban 1999

La gestion de l’eau en salmoniculture intensive est sous la dépendance de facteurs physiologiques (liés à la qualité de l’eau), biologiques et techniques. Au Liban, pays riche en eau par rapport aux pays voisins, la salmoniculture existe depuis 1958. La truite arc en ciel (Oncorhynchus mykiss) est la seule espèce produite dans les stations piscicoles. Cette activité concentrée surtout à l’intérieur du pays (région de la Béqaa) est restée artisanale. Elle est basée sur un savoir faire traditionnel, mais tend maintenant à s’apparenter à une production intensive de type hors sol, avec la diffusion de l’innovation technique (aliments, médicaments, matériels et services). La pisciculture libanaise nécessite en ce moment, de mettre en place des éléments généraux de gestion de l’eau permettant de gérer parallèlement une disponibilité (l’eau) et un stock (le poisson).

G. EL ZEIN, H.H. KOUYOUMJIAN L’aquaculture au Liban Actes du Séminaire sur "L’océanographie et le développement des ressources halieutiques", 5ème session, 14-16 Juin, 1999, Lattakia, Syrie, pp.49. 1999

G. EL ZEIN, J. JOLY, D. BOUJARD L’effet d’une stimulation gonadotrope sur la réponse stéroïdogène et l’induction de la ponte chez la femelle canulée de Xenopus laevis (Anurae, Pipidae) Société herpétologique de France, Paris, FRANCE (1977) (Revue) 1999

G. EL ZEIN L’état actuel des ressources halieutiques dans la région de la Béqaa et l’effet de l’environnement sur ces ressources Revue Zahlé El Fatat, 4932, Zahlé, Liban, 1997-1998, pp.117-119. 1998

G. EL ZEIN, M. ABI ANTOUN La biodiversité au Liban – La vie aquatique Environment, Revue du Ministère de l’Environnement, 2, 1998, pp. 14-16. 1998

G. EL ZEIN, J. JOLY, C. DELARUE, D. BOUJARD Canulation de l’arc aortique chez Xenopus Laevis (Anurae, Pipidae) femelle : validation de la technique Société herpétologique de France, Paris, FRANCE (1977) (Revue) 1998

G. EL ZEIN NATIONAL BIODIVERSITY STRATEGY AND ACTION PLAN FOR THE BIODIVERSITY IN LEBANON UNDP et Ministère de l’Environnement Projet UNDP/LEB/97/G31/A/1G/99, 1998. 1998

The overall purpose of this National Strategy and Action Plan is to provide a framework for the protection, restoration, sustainable use, monitoring and benefit sharing with stakeholders of all biodiversity in Lebanon. This would be accomplished through: a. establishing a National Biodiversity Unit (authority) b. launching a major National Public awareness campaign c. establishing a National BD information system d. increasing resources devoted to BD conservation e. expanding the protected areas system f. establishing ex-situ conservation practices g. utilising modern technologies for conserving endangered and rare endemic species h. modernising harvesting technologies towards sustainable use. i. developing and implementing legislation for the extension of legal protection to species and habitats

G. EL ZEIN Développement actuel de la pêche et l’aquaculture au Liban La Pisciculture Française 1997

Le Liban représente aujourd’hui un pays aux conditions tout à fait favorables en regard de ses capacités de production des produits de la pêche et des cultures aquatiques. En matière de salmoniculture, son développement apparaît maintenant comme une nécessité. Le gouvernement libanais commence à accorder actuellement un intérêt à l’intensification de l’élevage des poissons. Les possibilités de cette culture ont été analysées dans quelques travaux ( EL ZEIN, 1996 ) et sont réellement remarquables: C’est la région de la Béqaa qui est la plus impliquée dans la production piscicole, malgré la présence de quelques stations sur le versant Ouest du Mont Liban. Les eaux sont généralement fraîches et les températures sont idéales pour la croissance des salmonidés. Et si les eaux douces sont très favorables pour la salmoniculture, le milieu marin ne l’est pas moins pour l’aquaculture, avec de nombreux sites disponibles sur la côte, des températures d’eau entre 16 et 30 ºC. et des salinités entre 38,7 et 39,7 ë. C’est surtout les conditions difficiles, qu’a traversé le pays durant les vingt dernières années, qui ont freiné le démarrage de l’aquaculture marine. Alors que la plupart des pays voisins ont développé ce type de production et cherchent même à se diversifier dans l’élevage de nouvelles espèces ( Egypte, Tunisie, Turquie, Grèce, Israël, Chypre et autres ).

H.H. KOUYOUMJIAN, G. EL ZEIN Fisheries and aquaculture in Lebanon Proceeding of The Mediteranean Fisheries Congress, Izmir, Turkey pp.311-314. 1997

The whole sector of fisheries in Lebanon was relatively neglected throughout the past 10 years primarily as a result of the problems in Lebanon and the security problems in the region. Although fisheries falls within the jurisdiction of the Ministry of Agriculture, the National Center for Marine Sciences is deeply involved in the sector, particularly in the development of mariculture. Fisheries in Lebanon are artisanal and traditional and there is a need for recent statistics as regards the industry. Most information dates to 1975. Annual catch figures vary between 3000 to 6000 tons. There is a clear preference for locally caught fresh fish, rather than imported chilled or frozen supplies. Most importation is from Turkey, the Gulf and Egypt. The Ministry of Agriculture is actively trying to rehabilitate this sector primarily by modernizing the gear, the ports and by implementing bylaws. Local fish is much appreciated and is of good quality. As regards mariculture, this is a new sector, which the National Center for Marine Sciences is trying to introduce. Land has been acquired, markets studies and the plans for the establishment of a pilot/demonstration station is now in place. Lebanon has benefited considerably from the MEDRAP experience and seed money was obtained from UNDP in order to initiate the studies. Although mariculture will be a new industry, salmoniculture dates back to thirties. It is primarily center in the Beqaa valley. The industry is traditional and not intensive. Efforts are being undertaken to rehabilitate the hatchery by the Ministry of Agriculture and the National Center for Marine Sciences is trying to introduce new techniques for better productivity. Production, which is mainly rainbow trout, is about 400 tons per annum.

H.H. KOUYOUMJIAN, G. EL ZEIN La pêche et la pisciculture au Liban Actes du Séminaire sur "Les techniques modernes et leurs rôles dans la pêche et l’aquaculture dans les pays arabes", 5ème session, 21-23 Octobre, 1997, Lattakia, Syrie, pp.1-6. 1997

لقد تخطى لبنان، الخارج من محنته، الكثير من العقبات في مرحلة اعادة الاعمار وهو يحاول ان يبحث عن دور اساسي له في تطوير قطاع الصيد وتربية الاسماك. الاهتمام الاخيرلبعض الدول العربية المجاورة بتنمية الثروة السمكية والاعتماد عليها كمصدر متميز ورخيص من مصادر البروتيين الحيواني يجعل لبنان حاضراً لكل اشكال التعاون العلمي والتقني في هذا المجال.

G. EL ZEIN, P. MATLI, S. DARWICH Etude de quelques paramètres physico-chimiques et biologiques de l’eau des stations piscicoles à la Béqaa CNRS, Leb. Sci. Bull. 10 (1), 1997, pp.1-20. 1997

La production piscicole dépend des caractéristiques physico-chimiques et biologiques du profil du milieu aquatique. De ces caractéristiques dépend le choix des espèces à produire et les pratiques piscicoles conditionnant leur croissance et le rendement. Dans les laboratoires de l'Institut National des Recherches Agronomiques à Tal Amara (Béqaa), 13 paramètres physico-chimiques et biologique de l'eau qui alimente différentes stations trutticoles à la Béqaa sont analysés. Les eaux sont généralement fraîches et les températures sont très favorables pour la croissance des truites. En effet, les valeurs recueillies n’ont jamais dépassé 17°C. Le pH et la minéralisation sont optimaux pour ce type de pisciculture. Les analyses biologiques effectuées ont montré que la plupart des stations sont alimentées par de l'eau contaminée. Une diminution de la contamination au printemps est signalée dans quelques stations

G.EL ZEIN La Salmoniculture à la Beqaa - Etude des Stations Piscicoles Leb. Sci. Bull 1996

Différentes stations d'élevage piscicole existant à la Béqaa sont étudiées. Les données concernant la situation de l’exploitation, la superficie, le nombre et la forme des bassins et le débit de l'eau pénétrant dans chaque station ont été recueillies et rassemblées. Cinquante une stations de salmoniculture dans la Béqaa ont été visitées, dont 7 qui ne fonctionnent pas actuellement. Trente quatre stations ont fait l'objet de cette étude. Une seule espèce est produite dans ces différentes stations piscicoles: la truite arc-en-ciel - Salmo gairdneri. La situation géographique de ces stations a été identifiée . La plupart de ces exploitations piscicoles est créée tout récemment et utilise des débits d'eau relativement supérieurs aux normes recommandées.

G. EL ZEIN La biodiversité au LIBAN. Faune et Flore aquatique. Les vertébrés (Poissons)." dans Etude Nationale sur la Biodiversité au LIBAN. Projet : GF/6105-92-72 1996. Publications du Ministère de l’Agriculture et du PNUE 1996

Vingt cinq espèces de poissons connues avec certitude ou à présence menacé vivent dans les eaux douces libanaises. Le chiffre montera à 59 espèces si on y ajoute les taxa connus des pays limitrophes. Les 25 espèces appartiennent aux familles suivantes: -8 Cyprinidés, dont une espèce endémique en voie de disparition ( Phoxinellus libani) et une autre récemment introduite. - 2 Cyprinodontidés . - 6 Cobitidés, dont deux restent à être identifiées. - 3 Salmonidés. Récemment introduites - 1 Anguillidés. - 1 Cichlidés. - 2 Mugilidés. - 1 Poeciliidés. Espèce récemment introduite. - 1 Blenniidés.

G. EL ZEIN Techniques de la fécondation artificielle et de l'incubation des oeufs de la truite arc en ciel au LIBAN Res. Sci. Lib., Publications du CNRS., 1993, pp.D-158. 1993

G. EL ZEIN, D. BOUJARD, D. GARNIER, J. JOLY The dynamics of the steroidogenic response of perifused Xenopus ovarian explants to gonadotropins Gen. Comp. Endocrinol.Elsevier, Amsterdam, PAYS-BAS (1961) (Revue) 1988

G. EL ZEIN Etude dynamique de la sécrétion de stéroïdes par l’ovaire de Xenopus Laevis in vivo et en périfusion University of Rennes 1 1986

Ce travail est consacré à l'étude, in vivo et en périfusion, du contrôle de la stéroïdogenèse ovarienne par les gonadotropines chez le Xénope. Nos avons enregistré les variations de concentrations de certains stéroïdes sexuels avant, pendant et après une stimulation gonadotrope. Pour étudier in vivo, la dynamique des réponses ovariennes, nous avons mis au point une méthode de canulation de l'arc aortique permettant d'effectuer des ponctions sanguines fréquentes et répétées sur les mêmes individus, tout en limitant au minimum le stress dû aux prélèvements. La technique a été validée par vérification de l'hématocrite et des taux de corticostéroïdes. Les résultats obtenus indiquent une bonne adaptation des animaux après trois jours. Une étude dynamique de la sécrétion stéroïdienne chez les Xénopes canulés a été réalisée, l'exposition de l'ovaire à une injection de l'ovaire à une injection de facteurs gonadotropes, entraîne une élévation rapide de la production de testostérone qui dure au moins trois heures. La ponte des femelles est toujours précédée par une mise en route de la production de progestérone. Dans un deuxième temps, une étude, en périfusion, de fragments ovariens a permis de préciser la dynamique de la réponse stéroïdogène de l'ovaire à une stimulation gonadotrope hors de l'organisme. Cette technique consiste à maintenir des fragments ovariens dans une chambre de culture où circule en permanence un milieu artificiel approprié. Les follicules ovariens sécrètent in vitro de grandes quantités d'androgènes. La dynamique de sécrétion des deux androgènes étudiés (la testostérone et l'androstènedione) est semblable et le rapport testostérone/ androstènedione est de 2. En présence continue d'hormones gonadotropes, les taux de testostérone, après avoir atteint un premier maximum, présentent des fluctuations périodiques. Ces fluctuations peuvent être accentuées en présence de théophylline. Ce phénomène est interrompu lorsque les fragments ovariens commencent à sécréter la progestérone. Les différentes formes de stimulations gonadotropes utilisées provoquent une augmentation de la sécrétion de l'estradiol qui est maximum après six heures. Les taux d'estradiol restent alors constants pendant 24 heures, que les facteurs gonadotropes soient présents ou non. Aucune maturation ovocytaire n'est observée dans les périfusions sans une augmentation préalable de la sécrétion de progestérone. Mots clés: Xénope; ovaire; stéroïdogenèse; gonadotropines; maturation; canulation; périfusion.

G. EL ZEIN, D. BOUJARD, C. DELARUE, J. JOLY Aortic arch cachteterization in Xenopus Laevis females : Its validity in the study of plasma steroid changes Gen. Comp. Endocrinol., 66, p.22. 1986

D. BOUJARD, G. EL ZEIN, D. GARNIER, J. JOLY Sex steroid changes during perifusion of Xenopus Laevis ovarian submitted to constant gonadotrope stimulation Gen. Comp. Endocrinol., 66, , pp.22-23. 1986

G. EL ZEIN, D. BOUJARD, J. JOLY Etude dynamique de l’action des gonadotropines sur la réponse stéroïdogène de fragments ovariens de Xénope (Xenopus Laevis) en périfusion la Société Française de Biologie cellulaire SFBC 1984

G. EL ZEIN, D. BOUJARD, J. JOLY Effet de HCG sur la dynamique de la sécrétion stéroidogène d'explants ovariens de Xenopus Laevis en périfusion Société herpétologique de France, Paris, FRANCE (1977) (Revue) 1984

We have studied the dynamics of the steroidogenic response to hCG for several ovarian hormones including androgens, estradiol 17ß and progesterone, A change in the rhythm of gonadotropin stimulation resulted in a change in the response of the ovarian explants.

Supervision 7 Supervised Students
"Techniques de la fécondation artificielle et de l’incubation des oeufs de la truite Arc-en-Ciel (Salmo gairdneri) au Liban"

KARY Ghada & SAADE Raja
Diplôme : Ingénieur - Option : Agronomie - Université Saint Joseph - Zahlé - Liban Date début : 1 Octobre 1992 Date fin : 25 Juillet 1993 Encadrement : 100 %

"La salmoniculture à la Béqaa"

DARWICH Salem & MATLI Paul
Diplôme : Ingénieur - Option : Agronomie - Université Saint Joseph - Zahlé - Liban Date début : 1 Octobre 1993 Date fin : 25 Juillet 1994 Encadrement : 100 %

"Les récepteurs cellulaires (Revue bibliographique)"

ABDALLAH Nidal & AL-RIACHI Nissrine
Diplôme : Maîtrise - Option : Biologie Animale et Végétale - Beyrouth – Liban Date début : 19 Novembre 1996 Date fin : 14 Octobre 1997 Encadrement : 50 %

"Etude préliminaire de deux espèces de poisson : Capoeta damascina et Cyprinus carpio dans le lac de Karaoun (critères morphologiques et contenu stomacal)"

MANSOUR Dima
Diplôme : Ingénieur - Option : Agronomie - Université Saint Joseph - Zahlé - Liban Titre du stage :Date début : 1 Octobre 1998 Date fin : 18 Juin 1999 Encadrement : 100 %

"Biologie et écologie de la truite arc-en-ciel au Liban: Psciculture et régime alimentaire"

HAKME Pascale, AOUN Elie
Diplôme : Maîtrise - Option : Biologie Animale. Axe: Physiologie - Beyrouth – Fanar, Liban. Titre du stage : (Co-directeur) Date de soutenance : Juillet 2005

"Elevage et Alimentation des truites. Ebauche des effets de l’alimentation sur la truite arc-en-ciel par les viscères de poulet dans un élevage à Hermel"

MOKH Samia, EL HOK Maissa
Diplôme : Maîtrise - Option : Chimie. - Beyrouth – Hadath, Liban. (Co-directeur) Date de soutenance : Octobre 2006

" Contribution à la caractérisation systématique et génétique des poissons"

KHAZAAL Ghinwa, SOLAH Hikmat, NOUN Nisrine, JOUMAA Samar
Diplôme : Master 1- Option : Biologie Animale - Beyrouth – Hadath, Liban.(Directeur) Date de soutenance : Septembre 2009

Languages
Arabic

Native or bilingual proficiency

English

Professional working proficiency

French

Full professional proficiency